Parcourir Tag

mode

Mode

L’évidence de l’hiver, le tailleur pantalon

19 octobre 2018

Cet article est écrit en parallèle avec une chronique (la seconde) que je réalise pour France 3 Corse Via Stella. Le lien de l’émission est à retrouver en bas de l’article, vous allez me voir un peu destabilisée, butée sur des mots mais surtout prendre beaucoup de plaisir ;). Et voici ma 1ère chronique si ça vous intéresse !

N’hésitez pas à me suivre sur Instagram, pour découvrir les coulisses des chroniques, mes inspirations et mes moments créatifs !

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une tendance que je vois depuis quelques mois et que j’aime follement, c’est le tailleur pantalon.

Il revient en force cet hiver mais c’est difficile de nier l’histoire féministe qu’il y a autour de cet ensemble. Dans les années 60, Yves Saint Laurent crée le premier smoking pour femme. C’est une révolution pour l’époque, puisque il était interdit aux femmes d’aller travailler en pantalon. D’ailleurs, Françoise Hardy arborant un smoking noir lors d’un soirée à l’Opéra garnier,  se fera siffler à l’entrée et à la sortie. Il faudra attendre quelques mois pour que ces 2 pièces deviennent un symbole de libération féminine (et féministe) et un vrai succès commerciale dans le prêt à porter.

Ce n’est pas pour rien que Pierre Bergé dira que « Chanel a libéré la femme, Saint Laurent leur a donné le pouvoir » .

 

Comment porter le tailleur pantalon ?

Contrairement à ce qu’on a pu voir il y a quelques années, aujourd’hui la tendance est aux formes larges et amples. La veste se veut longue et plutôt loose, assez masculine et le pantalon taille haute et droit voir évasé en bas ! Vous pouvez même le porter plus court, comme celui que je porte aujourd’hui !

Pour le choix du tissu, vous pouvez jouer la carte de l’uni, noir, bleu marine (comme le mien) ou rose (très présent cette année) ou sinon osez l’imprimé. J’aime beaucoup les tailleurs bleu marine avec des rayures très fines blanches mais l’imprimé prince de galles est le must have cet hiver. Il y a aussi le fleuri que j’aimerais beaucoup (oser) porter !

Quel style adopter ?

Le plus évident c’est de l’associer à une chemise, un chemisier avec des escarpins/bottines. Il faut juste faire gaffe de ne pas tomber dans le classique si ce n’est pas l’effet recherché. Le plus pointue selon moi, c’est le porter très ample, pantalon plus court, et l’associer avec des baskets et un t-shirt (ou un polo, violet pour moi) pour un orientation vraiment street. La combinaison qui me ressemble le plus c’est l’association de pièces classiques comme des bottines, et un top dentelle avec un accessoire plus street comme un sac à dos (comme sur la photo ci-dessus). J’ai trouvé cette petite merveille dans une boutique Parfois. Bizarrement, je n’ai pas trouvé la référence (pourtant achetée cette rentrée) sur le site mais je pense que vous trouverez tout de même votre bonheur, il y a un joli choix !

Où acheter un tailleur pantalon ?

Favorisez un costume de qualité, n’hésitez à y mettre un peu le prix… Si vous n’avez pas trop les moyens, tournez vous vers le vintage, vous trouverez (comme toujours) des merveilles aussi ! Les marques corses se mettent aussi à la tendance puisque le costume que je porte vient de la marque Benoa, vous pouvez retrouver la veste et le pantalon sur leur site et dans leurs boutiques !

Alors, quel est le look qui vous parle le plus ? Voici ma chronique en vidéo !

Lifestyle

Ce matin, la nature m’a fait une surprise

27 février 2018

Ce matin, la nature m’a fait une surprise. Elle a recouvert le maquis, le toit de la maison et la voiture d’un voile blanc. Comme une gamine, j’ai crié pour réveiller mon homme, je me suis habillée n’importe comment pour sortir au plus vite, et j’ai couru dans la neige le ventre vide.

Ce matin la nature m’a fait une surprise. Elle m’a glacée les doigts de pieds de sa neige légère, brulée les poumons de son air frais et fait renaître mon coeur d’enfant. Il n’y a rien de plus beau que les surprises créées par la nature non ?

Ce matin, la nature m’a fait une surprise. Elle m’a rendue heureuse, toute la journée ! Ca faisait longtemps que je n’avais pas ressentie cette sensation là, d’excitation et de plaisir diffus dans tout le corps. J’aurais pu rester des heures à écouter le silence si particulier qu’offre la neige. J’aurais pu aussi provoquer jusqu’à la nuit tombée, ce bruit sourd que font les semelles sur la neige fraiche. J’aurais pu rester poster devant ma fenêtre, sans manger, à regarder à travers les vitres d’un intérieur chauffé, la beauté du paysage. Mais au lieu de cela, j’ai fait ce que j’aime le plus, prendre des photos et poser devant l’objectif de mon homme. Non pas pour pavaner mais, cette fois-ci plus encore que toutes les autres fois, pour graver en moi cette légèreté !

Ce matin, la nature m’a fait une surprise. Elle m’a prouvé que lorsque l’on ouvre les yeux le matin, on ne sait pas ce qui nous attend, jamais. Alors pour tous ces matins où je traine des pieds, je recule l’heure du levée en checkant ces foutus réseaux sociaux, j’espère me souvenir de ce matin de février où je suis redevenue une enfant, l’histoire de quelques heures, parce que la nature m’avait fait la plus belle des surprises !

 

 

Mode

Lumière de fin d’été

6 octobre 2017

Bon l’évidence est là, l’été est parti sans nous écrire une lettre d’adieu, aussi violent que le jour où tu apprends que ta série préférée a été déprogrammé (NDLR: Masters of sex pour moi) ! La transition sandales,apéro/derbies,tisane a été assez violente pour mon cerveau de fille qui s’imagine vivre à Los Angeles toute l’année.

JE hais le froid ! Les collants noirs, les chaussettes, les sous-pulls, les mouchoirs obligatoires dans le sac, le stérimar en évidence dans la salle de bain, le vent froid sur mes joues rouges. Je ne m’y ferai jamais. J’aimerais seulement vivre 3 week-ends dans l’année près de la cheminée à jouer aux cartes avec mes amis ! Pas plus…

SI je cherche bien, le seul avantage de cette saison merdique est la lumière de fin d’été, qui est chaque soir magnifique, enveloppante, apaisante ! Contrairement à l’été ou le front est encore luisant à 20h55, ici la température est idéale ! Les nuages nous offrent l’option rose licorne sans qu’on l’ai demandé… Une petite veste sur tes épaules suffit pour apprécier le spectacle !

Il y a quelques jours, je jouais au tennis en fin de journée et j’ai adoré le contraste entre cette lumière douce et les couleurs du court vert et orange. Très graphique. C’est à ce moment là que l’idée de ce shooting m’est venue.

La préparation de ce shooting

Parce que ce shooting a été un peu plus réfléchi en amont que les précédents, j’ai envie pour une fois de vous parler du travail de recherche qui a précédé la séance photo. D’ailleurs j’aimerais renouveler ça plus souvent sur le blog !

Coté look, je souhaitais quelque chose de très peu travaillé, sportwear et intemporel. Depuis le début, j’ai en tête d’associer un polo Lacoste à une grosse veste imposante. Quoi de plus intemporelle qu’un polo Lacoste non ? Comme je n’ai pas réussi à choisir entre mon polo bleu (offert pour mes 30 ans) et un polo rose vintage qui appartient à mon homme, j’ai décidé de mettre les deux (pas en même temps évidemment…). Je me suis créée un petit moodboard sur Pinterest que j’ai soumis à mon homme, afin qu’il comprenne l’esprit que je souhaitais pour ce shooting. Concernant les accessoires, j’avais une vieille raquette qui s’adaptait parfaitement à cette séance photo.
Je voulais une intention pour ce shooting, dégager une émotion particulière. J’ai imaginé une fin de journée faite d’ennui, de solitude, mais dans l’attente de quelque chose d’impalpable, le sunset peut-être…

Le jour du shooting

Rendez-vous avec le soleil vers 18h. On a eu peu de temps pour trouver une belle ligne directrice pour ce shooting. J’aurais du faire quelques repérages avant ou faire des essais plus tôt. La prochaine fois on s’aura que le soleil ne nous attends pas… La complexité d’une séance photo au crépuscule c’est que la lumière évolue constamment. Nos amis les moustiques ont décidé de participer à la fête aussi… Assez complexe au final cette fin de shooting, mais l’urgence nous force à tout donner, vite, et à aller à l’essentiel ! Bref encore un merveilleux moment de création et d’expérimentation… Après 2 ans de blogging, j’ai envie que mon blog ne soit plus un support lambda. Mais un lieu de recherche à la fois photographique, esthétique & émotionnelle. Je suis contente de ce premier essai, vivement le suivant !

Looks et obsessions

Un maillot dans la ville

7 août 2017

L’été c’est le moment de l’année où j’ai le moins de patiente devant mon armoire, je ne supporte pas de faire la « danse du placard » comme dirait ma mère ! Pour être efficace devant ma pile de vêtements en bordel, j’ai trouvé la combine : je mixe mes fringues de ville avec mon maillot de bain !

Un short en jeans + un maillot = Tenue en 10 secondes !

Et ça tombe bien puisque cette année, la mode est plus que jamais aux bodys de toute sorte, en tissu cottelé, en crochet ou en lycra ! Alors, au lieu d’acheter un body qui ne s’adapte pas forcément à la plage (hello tétons apparents !), je préfère investir dans un maillot et pouvoir choisir où je le porterai ! Le plus pratique et le plus discret pour moi est le maillot 1 pièce, qui a l’avantage indéniable et non superflu de cacher les petits bourrelets ! Voici les 3 types de maillots à avoir dans sa garde robe de ville et de plage pour éviter la danse du placard :

Les basiques

Dans la quête du top/maillot parfait pour la ville, c’est vital d’avoir un basique qui passe partout et s’adapte à toutes les morpho ! De couleur sombre (bleu ou noir) et avec une coupe classique, peu de risque de se tromper. On oublie par contre les trikini, trop risqué en ville ;). Le petit pépé au café du coin ne s’en remettra jamais !

                              Maillot de bain côtelé noir Topshop                                                       Maillot de bain bleu nuit à bretelles triples Esprit

Les rayés

Vous me connaissez, j’adore le rayé ! Pour les vêtements, j’aime la simplicité, les coupes simples mais pour mon maillot j’aime oser les formes originales, sinon ça fait vite mémère ! J’imagine parfaitement ces 2 maillots avec une jupe trapèze bleu nuit <3 Le combo parfait !

                                           Maillot de bain dos-nu Esprit                                               Maillot de bain épaules Topshop

Les décolletés dos plongeant

Qu’il soit devant ou dans le dos, le maillot décolleté plongeant est à manier avec prudence en ville. Vous vous souvenez du coeur fragile du petite papy ? Moi je préfère privilégier les formes chics et les couleurs sobres si j’ose le maxi décolleté. Avec un maillot couleur kaki ou un imprimé vichy, esprit Saint-Tropez, peu de chance de faire une faute de goût… Un short en jeans taille haute et le tour est joué !

 

aaaaaaaaaaaaa  Maillot de bain kaki Topshop                                        Maillot de bain à carreaux vichy noirs New Look

Et vous, quel est le type de maillot qui vous suit en ville ?
Lifestyle

July | Favorite things

1 août 2017

J’ai vu et découvert tellement de jolies choses en juillet que j’avais envie de vous faire un article en mode « cliché de la blogueuse » à savoir -> Mes favoris de… Comme je n’assume pas trop ce statut de cliché, j’ai mis un titre en anglais, ça passe mieux je trouve ! Alors dans ces favoris de juillet, il y a un peu de mode, du vintage, de l’art mais aussi des découvertes Netflix (docu sur le cinéma pornographique (vu par les femmes) & séries Netflix), et enfin un film à statuette…

Mes sandales estivales fait-main en Corse
La marque Line Lainé est toute jeune, corse et à tomber ! J’ai rencontré sa créatrice à Creazione en Juin, quand j’ai compris qu’elle faisait tout sur mesure, j’ai passé commande la seconde d’après… J’ai pu choisir la couleur du cuir, la largeur et le nombre de lanières. J’adore la démarche de la créatrice, les cuirs sont rigoureusement sélectionnés et Italie, tannés de manière végétale, teintés et transformés dans son atelier. Chaque pièce est entièrement faite à la main : de la découpe du cuir à l’assemblage en passant par la couture, aucune machine n’intervient dans le procédé de création. Et si je vous dit que je les ai payé moins de 70€ vous me croyez ?

Le choix du maillot de bain
Je m’achète assez peu de maillots en réalité, je flash rarement. J’aime pas les imprimés (seulement les rayures, on ne se refait pas ;)), j’aime pas les formes chelou, j’aime pas les couleurs flashy ni le blanc, je déteste les matières brillantes… Bref j’aime que le maillot soit basique et bien coupé. Galère. Il y a un mois je suis tombée sur cette beauté de Princesse Tam-Tam, d’un vert tout particulier. J’ai eu un coup de coeur pour le haut, avec son croisé dans le dos original et son décolleté triangle resserré sur le devant. Si vous l’aimez aussi, il est en ce moment en soldes !!

Des illustrations qui piquent
Si vous la connaissez, vous reconnaitrez sûrement le trait particulier d’Alexia Caamano, où plantes vertes et corps de femmes s’entremêlent. J’ai craqué pour ces deux illustrations mais elle fait aussi des tote bags et des t-shirts :). Sa vision du corps féminin me plait énormément. Il y a quelques jours, elle a aussi réalisé une illustration Gayfriendly…. Une fille qui ose aborder la sexualité en image, j’adore ! 

Mon sac de pêche vintage
Il fallait bien une pièce vintage dans ces favoris ! Vous avez du le voir sur mon instagram, ce sac vient du fashion truck Les pink banana… Je pensais le prendre à la plage mais en fait, ce sac à dos me suit partout. Petit bémol, les anses me scient un peu les épaules si je le remplie trop.

Les trouvailles Netflix
1- « Hot girls wanted, turned on » est une série de documentaire, des histoires personnelles qui mettent en avant l’intersection du sexe, de la technologie et des relations intimes. Le premier épisode dresse le portrait de Holly Randall et Erika Lust (respectivement photographe et réalisatrice de film porno), deux femmes qui proposent des productions de qualité pour les femmes justement. Alors je n’ai pas vraiment été séduite par la photographe (son approche de la photo est de mauvais goût je trouve) mais la démarche de la réalisatrice m’a interpellé. Elle bouscule beaucoup de clichés sur le porno, j’ai trouvé son point de vue fascinant et libérateur.
2- Gypsy est une série Netflix avec Naomi Watts qui incarne une psychologue assez dérangée, qui rentre dans l’entourage de ses patients en se faisant passer pour une journaliste… Cette première saison a été un bon divertissement durant ma pause déjeuner ! Ce n’est pas un chef d’oeuvre mais je l’ai trouvé agréable à regarder grâce au jeu de Naomi Watts, on va pas se mentir. Elle sauve un peu cette série car le scénario est parfois un peu tiré par les cheveux mais disons qu’en été avec une bonne salade c’est nickel ! Pourquoi en été on est moins exigeant sur ce que l’on regarde !?? Vaste question 😉

En fait mon vraie coup de coeur pour une série a eu lieu il y a 2 mois. Je suis tombée en amour devant une série (Girlboss) qui parle de vintage et de commerce en ligne à San Francisco (la perfection en terme de série pour moi en fait). Mais les gars de Netflix ont décidé de l’arrêter au bout de la première saison. Rêve d’une vie brisé en 1 seconde.

Rendre à Oscar ce qui est à Oscar
Vous vous souvenez de ce qui s’était passé aux oscars en début d’année : « L’oscar du meilleur film est attribué à La la land… heu non à Moonlight !! »… Beh en fait c’est un peu ce qui s’est passé dans ma tête il y a quelques jours quand j’ai (enfin) vu Moonlight !

J’ai tellement aimé La la land, le seul film qui a eu l’oscar pendant 2 minutes, que je ne pensais pas pouvoir aimé (encore plus) Moonlight. Un film qui mérite vraiment l’Oscar pour moi, un chef d’oeuvre ! La précision du scénario, la justesse du jeu et surtout la délicatesse face au sujet traité. On y découvre l’évolution d’un afro-américain, de l’enfance à l’âge adulte, avec ses questions sur la sexualité et l’amour, dans un quartier en difficulté ! Chaque plan est une photographie, ce film est une claque pour moi.

Et vous c’est quoi vos favoris de Juillet ? Heu non vos favorite things ??
Vintage

Ma pièce vintage #2

4 avril 2017

Après seulement 2 semaines, une nouvelle pièce vintage sur le blog ! Je commence à en avoir tellement dans mon placard que je pourrais vous faire un article par semaine en fait !

Aujourd’hui c’est un joli sac vintage que je vous présente. Dans mon dernier article sur ma chemise rayé, je vous ai dit que c’était la pièce dont je tenais le plus mais en fait j’aime autant celle-ci mais pour d’autres raisons !!

Ce joli sac à bandoulière je l’ai trouvé dans le grenier de mes parents, il appartenait à ma mère ! Alors ce n’est pas un sac qui vient d’une grande maison mais je l’aime parce que j’imagine qu’il y a 30 ans, ma mère a marché dans les mêmes rues d’Ajaccio avec ce sac. Je l’adore aussi pour sa forme, qui peut contenir beaucoup de choses, comme tout mon bordel quotidien : Porte-feuille, mouchoirs, baume à lèvres, paquet de mouchoirs vide, pièce de 1 et 2 centimes au fond du sac, bout de mouchoirs, 5 tic-tac usagés. Bref l’essentiel quoi. Mais il peut aussi contenir mon réflex (qui est très gros) et un objectif ! Comment ne pas l’aimer, je vous le demande ?


Vous avez déjà trouvé des petites merveilles dans votre grenier ?
Vintage

Ma pièce vintage #1

23 mars 2017

Depuis que j’ai changé ma façon de voir la mode en consommant moins mais mieux, je suis attirée par la fringue/déco Vintage ! Mon intérêt s’est un peu amplifié cet été, je vous avais d’ailleurs montré ici une robe vintage rayée ! Du coup, je me suis dit que ça pourrait être sympa de partager avec vous, de temps en temps, mes acquisitions vintage sur le blog avec l’histoire de la pièce, comment on s’est rencontré, etc. Oui mes fringues sont des humains comme les autres 😉 !

J’inaugure cette nouvelle catégorie, avec cette chemise ! C’est l’une des pièces vintage que j’aime le plus je crois, je l’ai trouvé à Rotterdam l’été dernier dans une friperie <3 !! Amour. Chemise rayée. Amour Bis. Vous connaissez déjà mon obsession pour le rayé. Je l’ai acheté une misère,  7€ je crois… Il n’y a malheureusement plus d’étiquette. Je ne sais pas d’où elle vient ni en quelle matière elle est faite, c’est un mystère total. Cette pièce vintage est un peu le symbole de mon voyage, une chemise Zara ou H&M exactement identique n’aurait pas eu le même effet je crois… Je lui ai même ajouté des pin’s sur le col, histoire de la rendre encore plus belle et unique.


Chemise Vintage
Mom jeans Monki
Boucle d’oreille longue & Other Stories

 

Vous aimez cette nouvelle catégorie sur le vintage ?
Lifestyle

Une soirée Nustrale | Saint-Valentin

7 février 2017

Parce qu’offrir des chocolats dans une boîte en coeur pour la Saint-Valentin c’est romantique que dans les films, j’ai fait ma petite sélection sur l’e-shop Hypsica ! Des cadeaux pour ravir ta moitié, mais aussi et surtout tous les ingrédients pour passer une belle soirée de Saint-Valentin nustrale !

Des envies de printemps et de peau nue

La marque Antica collection est parfaite pour les jours plus chaud, mais AUSSI pour une soirée de Saint-Valentin. Le temps d’un soirée, lâche ton petit pull col roulé préféré et dévoile un petit peu de peau. Petit plus : toute la collection est à -50% !

Des envies de bijoux

Votre Valentine est plutôt ethnique ou bijoux chics et fins ? Colliers, bracelets, bagues ? Quoiqu’il en soit, le bijou est un basique messieurs, vous ne pouvez pas vous tromper ! Sur l’e-shop, vous avez le choix entre des bijoux fins Paloma Stella en plaqué or ou en argent massif et des bijoux bohème et ethnique en bronze chez Izi.mi Porto-Vecchio.

Des envies de douceur et de maison parfumée

Savons, bougies ou diffuseurs pour être envoutés et détendus dans sa salle de bain (pour un bain à deux par exemple) ou dans les autres pièces pour une soirée en amoureux ! Bref, je n’ai pas besoin de vous faire un dessin ;).

2222  

Des envies de confidences, de projets et des déclarations enflammées

Ricciuale est une collection de papeterie avec comme totem le hérisson, u ricciu, qui protège vos écrits du mauvais sort, vous aide à passer à l’action, à oser et à prendre des risques. Alors pourquoi pas le faire à deux pour un projet commun grâce au carnet de notes ? Pour les poètes inspirés, le bloc-notes est parfait pour écrire des mots doux à accrocher sur le frigo ! C’est aussi parfait pour ta liste de courses, mais bon c’est un peu moins glam’… Petit plus pour les amoureux écolo : la pochette Ricciuale comprend toute la collection Ricciuale, le tout enveloppée d’un joli emballage kraft et recyclable #zéroplastique.

Des envies de se réchauffer au fond de son canap’

L’hiver est encore bien là, on ne peut pas le nier, alors se réchauffer ensemble c’est bien, mais se réchauffer ensemble en buvant un thé bien chaud, c’est mieux ! Callysthé est la première marque de thés et infusions premium fabriqués en Corse qui allient toute la puissance de la nature corse à la douceur du rooibos d’Afrique du sud. La gamme comporte 5 mélanges différents : Soleil de Corse, Réveil vitaminé, Maquis, Soir d’hiver et Détox. Petit plus : Si vous êtes curieux mais indécis, le coffret Tea time est fait pour vous ;).

Alors vous aimez ma sélection Saint-Valentin ? Vous avez prévu quoi le 14 février ?