Parcourir Tag

huile essentielle

Lifestyle

Hiver | Mes favoris pour tenir le coup

12 février 2018

L’hiver est pour moi, la pire des saisons ! Je ne vois que les cotés négatifs de cette période : froid, peau en lambeau, soleil en RTT, déprime à cause de l’enfermement et du manque de lumière, pulls qui grattent et dans lesquels j’étouffe.

En ce début d’année, j’ai fait heureusement des découvertes qui me permettent de tenir le coup, de rendre le temps un peu moins long pendant l’hiver. Beauté, lecture, musique,  j’ai eu envie de partager mes chouchous du moment ! 

L’huile essentielle parfaite pour se détendre d’attendre l’été de manière plus sereine

J’ai enfin acheter l’huile essentielle d’orange amère (ou de petite grain de bigaradier) que j’ai découvert dans le roll-on de Solyvia ! Elle est très puissante pour équilibrer, clamer, déstresser, apaiser. C’est une huile « antidépressive » ! Si je pouvais me l’injecter pure en shoot, croyez-moi je le ferais… La première fois que je l’ai testé, j’ai mis quelques gouttes sur mes oreillers une demi-heure avant de me coucher, comme je fais parfois avec de la lavande vraie. Alors je ne vous le conseille pas au début, j’ai passé une très mauvaise nuit car j’ai détesté l’odeur au départ ! Comme son nom l’indique, c’est vraiment l’odeur d’agrume amère.  Cette odeur me fait penser à l’odeur des feuilles de citron. Il Ce n’est pas horrible mais il vaut mieux commencer avec une goutte sur un mouchoir ou en diffusion légère en journée pour s’habituer à l’odeur. Passez cela, vous pouvez augmentez les doses et la laisser rentrer dans votre chambre.

Le MEILLEUR Déo du monde à mettre sous les couches de pulls
Oh bonheur absolu ! J’ai ENFIN trouvé le meilleur déo du monde… Rien que ça ! Telle une Indiana Jones à la recherche de la bonne odeur perdue, je cherchais vainement ce foutu graal. Et encore plus, depuis que je suis passée au bio sous mes aisselles. En hiver, c’est un peu difficile de trouver quelque chose qui n’a pas une odeur qui vire au bout de 2 heures. Le déo We love the Planet (Odeur Sweet serenity) est parfait pour ça. Après 12/15h d’application, aucune odeur à l’horizon, il laisse juste une légère odeur sucré que j’adore.
Niveau compo : C’est un produit green avec une composition très safe ! Les ingrédients principaux sont des huiles végétales (coco, olive, millepertuis), du bicarbonate et de la cire d’abeille ! Je l’ai découvert dans la box Green de Birch Box (épuisée en 24h) imaginé par Coline (la blogueuse N°1 dans mon coeur)… Son prix est de 12€ je crois, je pense que le pot va me durer 3 mois.

.

Le livre qui nous donne envie d’apprécier le moment présent !
Depuis quelques semaines je lis « Vivre sans pourquoi » de Alexandre Jollien. J’ai acheté ce livre, car c’est exactement l’inverse de ce que je suis. Je n’arrive pas à me dire, que l’on peut vivre une existence contemplative, sans attente, sans rêve et but. Je suis la fille du futur, qui projète toujours « Je veux être en été, je veux gagner beaucoup, je veux acheter un appart, je veux pratiquer toutes mes passions, etc ». Je pense que cette notion de vivre sans pourquoi est complexe, d’autant plus que l’on vit dans une société qui pousse à la réussite, à vivre de ses passions, à se dépasser, à chercher la quête de sa vie !

L’auteur, Alexandre Jollien, est né handicapé moteur et a vécu 17 ans dans une institution spécialisée. Il souffre physiquement de manière quotidienne, mais il a réussi à vivre de manière apaisée. Le livre est assez étonnant, il offre de bonnes claques, la religion prend parfois un peu trop de place à mon goût mais c’est cohérent avec le livre qui parle de son voyage spirituel en Corée.



Livre : Vivre sans pourquoi

L’air qui donne envie de rester enfermer
Pour Noël on m’a offert le vinyle, Birkin/Gainsbourg:le Symphonique . C’est le nouvel album studio de Jane Birkin qui reprend le répertoire de Gainsbourg avec un orchestre symphonique. On y retrouve des titres déjà interprétés dans de précédents albums (Fuir de bonheur de peur…, Baby Alone, In Babylone, etc), des titres du répertoire de Serge Gainsbourg (la chanson de prévert, requiem pour un con) et des titres jamais interprétés par Jane Birkin comme Pull Marine (la chanson que j’aime le plus au monde je crois).

C’est la première fois que les chansons de Serge Gainsbourg sont jouées par un orchestre symphonique et je ne comprends pas pourquoi ça n’a pas été fait avant, car le résultat est merveilleux. Un double vinyle (je ne sais pas si on dit comme ça) qui permet de découvrir la voix de Jane Birkin étonnamment douce et fluide. J’avais peur qu’en vieillissant, sa voix soit plus dure et faible mais au contraire. Enfin, la direction artistique de l’orchestre est moderne et mystérieuse. On a parfois l’impression d’écouter des musiques de films… Je resterais des heures entières enfermée à la maison, sur mon canapé à écouter ces 2 merveilles.


Vinyle (ou CD) Birkin/Gainsbourg:le Symphonique

Un soin pour la peau de croco et pour les Femmes du Burkina Faso 
Pendant l’hiver, ma peau souffre tellement du froid (heureusement que je ne vis pas en Suède hein !) que j’ai des plaques de dessèchement et de l’eczéma. Même les huiles végétales et les crèmes hydratantes ne sont pas assez nourrissantes. Du coup j’opte, pendant les périodes les plus froides, pour le beurre de karaté. J’en avais déjà testé un l’année dernière, je vous en avais parlé dans mon article sur l’eczéma d’ailleurs ! Cette année, j’ai trouvé un beurre pur fabriqué par des femmes au Burkina Faso. Cette initiative est apparemment l’oeuvre de l’association Fina Tawa, créée à Ajaccio dont le but est de réaliser des projets de développement durable dans des villages au Burkina Faso.

Le beurre de karaté est de très bonne qualité, une belle odeur artisanale. On sent que la chimie n’est pas passée par là ! Coté utilisation, il faut beaucoup le chauffer pour qu’il devienne liquide mais dès le premier jour d’application, ma peau était déjà plus souple ! J’ai évidemment craqué pour ce bout de tissu, typiquement africain <3 Si vous souhaitez en savoir plus sur cette association, j’ai trouvé leur facebook et leur site . Il y a un point de vente à Ajaccio et à Bastia apparemment !

Alors ça vous donne envie de rester un peu en hiver encore
Beauté

Monoï et crustacés

30 juin 2016

La plage, et l’été en général, est pour moi le moment idéal pour prendre soin de son corps. Qui n’a jamais fait un petit gommage au sable dans l’eau ? En été, on est toujours plus focus sur son corps, qu’on l’aime un peu, beaucoup ou passionnément ! Ma façon à moi de prendre soin de ma peau est de la protéger du soleil durant le premier mois d’exposition, indice 50 de la tête au pied. Pas de concession ! Je déteste avoir un coup de soleil et être une écrevisse à deux pattes. Je me dis qu’avec tous les efforts que l’on fait pour avoir une peau hydratée, en 1 coup de soleil on repart à zéro, ou on régresse ! En plus avec mes millions de grains de beauté, je n’aime pas négliger ma peau.

Ce n’est qu’à partir de fin juin, que je commence tout doucement à réduire l’indice solaire, je passe à 30 (sauf sur le visage et le décolleté)(#bonjourtrentaine).  Quand ma peau est un peu halée, je prends même plaisir à l’enduire en fin de journée de Monoï. Le vrai. Pas une huile sèche bronzante lambda. Ah oui petit aparté** Je n’ai JAMAIS compris l’engouement autour du produit « Soleil noir ». Mes copines en avaient toutes mais moi je n’en ai jamais acheté. Le packaging est vraiment louche (il me fait penser à un produit pour l’entretien des jantes) et son odeur chimique « pseudo anti-oxydante » ne m’a jamais inspiré confiance. Pas vous ?

Pour les fans d’huiles vraies, simples & bio, j’ai trouvé une alternative plus riche que le monoï : Le monoï corse de la marque Donna è. C’est un véritable soin pour le corps et le visage ! D’abord parce qu’on trouve en Guest star, en plus du Monoï de Tahiti, l’huile essentielle d’immortelle (bio, cicatrisante et raffermissante à souhait) qui lui donne un parfum de doux maquis d’été. Mais aussi parce qu’on y trouve de l’huile végétale bio de sésame (écran solaire naturel) et l’huile essentielle bio de ciste (réparatrice et tonifiante). Bref, l’huile-addicte que je suis est comblée ;). Je l’apprécie encore plus après la douche, sur une peau humide, pour hydrater intensément après une journée à la plage. Mais j’aime surtout l’utiliser au quotidien dès que ma peau est déshydratée ;).

Et vous les filles, c’est quoi votre routine plage/après soleil ?

hypsica blog e-shop bien-être huile monoi corse huile essentielle immortelle monoi tahiti soleil plage corse hypsica blog e-shop bien-être huile monoi corse huile essentielle immortelle monoi tahiti soleil plage corse
Monoï aux essences de Corse de Donna è