Parcourir Tag

beauté

Beauté

Routine beauté de jour : à la découverte de Calarella

27 juillet 2019

Aujourd’hui petit focus sur une jeune marque de cosmétique corse, Calarella ! J’ai eu la chance de découvrir toute la gamme et de tester un de leurs produits pour ma routine matinale, aujourd’hui composée majoritairement de produits bruts.

En général, coté salle de bain je suis vigilante à la composition des produits que j’utilise, ma routine soin du matin ne fait pas exception à la règle ! Avec une peau sèche, déshydratée et réactive (rien que ça), je sais aujourd’hui ce qui correspond parfaitement à ma nature de peau, un ensemble de soin modulable en fonction de mes besoins pour chaque saison.

Depuis des mois, ma routine soin printemps/été est la même. Après un nettoyant doux que j’applique sous la douche (Gel Oolution en ce moment), je vaporise une eau florale sur mon visage (fleur d’oranger, camomille ou rose en général) que je ne laisse pas sécher. J’applique juste après, sur visage humide, un mélange de gel d’Aloe Vera (en guise de sérum) et d’huile végétale de Jojoba. J’utilise en ce moment l’huile bio de la marque l’Esperluète. C’est un produit d’une grande qualité. Je vois vraiment la différence avec des huiles plus basiques et moins chères. La qualité est vraiment au rendez-vous ! Je me force à mettre une crème solaire (quasi) tous les jours et enfin j’applique la crème de jour. En ce moment c’est du coté de la cosmétique insulaire que j’ai trouvé mon bonheur.

Je teste depuis 1 mois et demi une crème de jour de la marque corse Calarella. J’avais rencontré les deux créateurs, Céline et Stephan, avant leur création de marque. C’est toujours réjouissant de voir un an plus tard leurs produits finis et aboutis. Ils proposent une gamme très large (6 soins du visage et 5 soins du corps), ce qui est assez rare en cosmétique au lancement d’une marque. Pour ma peau, j’ai choisi, grâce à leurs conseils, la crème de jour hydratante et nourrissante à l’extrait de feuilles de Châtaigner bio ! Je recherchais vraiment un soin pour ma peau déshydratée et sèche et je trouve que cette crème est parfaite.

Elle possède des propriétés hydratantes, reminéralisantes et tonifiantes grâce à un mélange d’huiles bio (Noyaux d’Abricot, Carottes et Olive) et à l’extrait de feuilles de Châtaigner bio, un véritable cocktail pour ma peau. Petit plus, elle se fond parfaitement sans laisser de film gras.

J’aime beaucoup l’odeur de toute la gamme, très travaillée, qui plaira particulièrement aux personnes dérangées par les odeurs brutes d’huiles essentielles et végétales. On retrouve ici un parfum naturel élaboré spécialement pour la marque, comme un subtil fil conducteur entre tous les produits Calarella !

Retour après 1 mois et demi d’utilisation : Les petites ridules de déshydratation se sont estompées et ma peau est parfaitement hydratée/nourrie. Cette crème tient vraiment ses promesses mais l’effet qui m’a le plus surprise c’est l’effet bonne mine, sans doute due à l’huile de carotte ! J’ai l’impression d’avoir un petit halé toute la journée, c’est vraiment plaisant. Et ce n’est pas une impression puisque même mon entourage me le fait remarqué. Un grand bravo à Céline et Stephan les créateurs de cette marque, qui fabriquent tout eux même dans leur laboratoire, dans la région ajaccienne. Le produit que j’ai testé présente une formulation très aboutie, la crème ne fait vraiment pas artisanal, loin de là. Le packaging est en verre et la boîte met en évidence un joli sceau réalisé à la main !

Bref une belle surprise pour ce produit avec un excellent rapport qualité/prix, la crème est à 36,5€ (50mL) pour une durée d’un mois et demi environ.

Je vous laisse découvrir le reste de la gamme sur leur e-shop Calarella, et découvrir leur blog fraichement crée il y a un mois. Et n’hésitez pas à faire grandir leur communauté sur facebook et instagram <3

Beauté

5 rouges à lèvres cruelty free à garder (ou pas) dans son sac !

12 avril 2018

Aujourd’hui, je vous retrouve sur ma chaîne Youtube pour une vidéo moins poétique et artistique que la précédente mais tout aussi vitale dans ma vie, les rouges à lèvres ! Non je plaisante mais disons que j’adore ça, je suis dans ma période où j’aime en porter très souvent. Je trouve que ça relève vite un maquillage très simple et vu que j’ai pas des yeux où je peux trop m’éclater (ils sont assez petits, du coup, un simple smoky eyes me fait ressembler à un panda cerné), je me lâche sur la bouche.

La dernière fois, je vous avais montré en vidéo mon maquillage de printemps cruelty free, cette fois-ci ces 5 rouges à lèvres CR, que je vous présente dans une vidéo bien rythmée, épileptique s’abstenir ;).

Si la question des tests sur les animaux en cosmétique vous intéresse, je vous en parle plus longuement par ici !

Les références des rouges à lèvres :
#1 Nyx lingerie « Lip02 Embellishment » : https://goo.gl/7X2rEY
#2 ELF « Coral » : https://goo.gl/9dZNKZ
#3 Inuwet « Moon » : https://goo.gl/7VtUSM
#4 ELF « Orange dream » : https://goo.gl/fzSGiM
#5 : ELF Lip color « Scarlet night » : https://goo.gl/RkzLzQ

À très vite !

Beauté

Makeup de printemps (presque) cruelty free

22 mars 2018

Le printemps m’inspire un makeup très léger, que j’ai voulu réaliser face caméra pour le première fois ici ! J’espère que cette première vidéo du genre vous plaira 😉 J’ai pris beaucoup de plaisir à la faire. En ce moment, j’ai des envies de vidéos, d’images en mouvements, d’artistique… Alors je commence avec de la beauté mais je pense que cela me mènera sûrement ailleurs ! En attendant, du frais et du naturel pour un makeup que je réalise tous les jours pour aller travailler…

Sur cette vidéo je porte :
☉fond de teint Toofaced
☉fond de teint E.L.F
☉ anti-cernes E.L.F
☉ anti-cernes Benefit
☉ Palette Toofaced
☉Blush Zoeva
☉ Mascara Too faced
☉ Crayon sourcils Boho
☉ Crayon yeux E.L.F
☉ Rouge à lèvres Inuwet

Lifestyle

Hiver | Mes favoris pour tenir le coup

12 février 2018

L’hiver est pour moi, la pire des saisons ! Je ne vois que les cotés négatifs de cette période : froid, peau en lambeau, soleil en RTT, déprime à cause de l’enfermement et du manque de lumière, pulls qui grattent et dans lesquels j’étouffe.

En ce début d’année, j’ai fait heureusement des découvertes qui me permettent de tenir le coup, de rendre le temps un peu moins long pendant l’hiver. Beauté, lecture, musique,  j’ai eu envie de partager mes chouchous du moment ! 

L’huile essentielle parfaite pour se détendre d’attendre l’été de manière plus sereine

J’ai enfin acheter l’huile essentielle d’orange amère (ou de petite grain de bigaradier) que j’ai découvert dans le roll-on de Solyvia ! Elle est très puissante pour équilibrer, clamer, déstresser, apaiser. C’est une huile « antidépressive » ! Si je pouvais me l’injecter pure en shoot, croyez-moi je le ferais… La première fois que je l’ai testé, j’ai mis quelques gouttes sur mes oreillers une demi-heure avant de me coucher, comme je fais parfois avec de la lavande vraie. Alors je ne vous le conseille pas au début, j’ai passé une très mauvaise nuit car j’ai détesté l’odeur au départ ! Comme son nom l’indique, c’est vraiment l’odeur d’agrume amère.  Cette odeur me fait penser à l’odeur des feuilles de citron. Il Ce n’est pas horrible mais il vaut mieux commencer avec une goutte sur un mouchoir ou en diffusion légère en journée pour s’habituer à l’odeur. Passez cela, vous pouvez augmentez les doses et la laisser rentrer dans votre chambre.

Le MEILLEUR Déo du monde à mettre sous les couches de pulls
Oh bonheur absolu ! J’ai ENFIN trouvé le meilleur déo du monde… Rien que ça ! Telle une Indiana Jones à la recherche de la bonne odeur perdue, je cherchais vainement ce foutu graal. Et encore plus, depuis que je suis passée au bio sous mes aisselles. En hiver, c’est un peu difficile de trouver quelque chose qui n’a pas une odeur qui vire au bout de 2 heures. Le déo We love the Planet (Odeur Sweet serenity) est parfait pour ça. Après 12/15h d’application, aucune odeur à l’horizon, il laisse juste une légère odeur sucré que j’adore.
Niveau compo : C’est un produit green avec une composition très safe ! Les ingrédients principaux sont des huiles végétales (coco, olive, millepertuis), du bicarbonate et de la cire d’abeille ! Je l’ai découvert dans la box Green de Birch Box (épuisée en 24h) imaginé par Coline (la blogueuse N°1 dans mon coeur)… Son prix est de 12€ je crois, je pense que le pot va me durer 3 mois.

.

Le livre qui nous donne envie d’apprécier le moment présent !
Depuis quelques semaines je lis « Vivre sans pourquoi » de Alexandre Jollien. J’ai acheté ce livre, car c’est exactement l’inverse de ce que je suis. Je n’arrive pas à me dire, que l’on peut vivre une existence contemplative, sans attente, sans rêve et but. Je suis la fille du futur, qui projète toujours « Je veux être en été, je veux gagner beaucoup, je veux acheter un appart, je veux pratiquer toutes mes passions, etc ». Je pense que cette notion de vivre sans pourquoi est complexe, d’autant plus que l’on vit dans une société qui pousse à la réussite, à vivre de ses passions, à se dépasser, à chercher la quête de sa vie !

L’auteur, Alexandre Jollien, est né handicapé moteur et a vécu 17 ans dans une institution spécialisée. Il souffre physiquement de manière quotidienne, mais il a réussi à vivre de manière apaisée. Le livre est assez étonnant, il offre de bonnes claques, la religion prend parfois un peu trop de place à mon goût mais c’est cohérent avec le livre qui parle de son voyage spirituel en Corée.



Livre : Vivre sans pourquoi

L’air qui donne envie de rester enfermer
Pour Noël on m’a offert le vinyle, Birkin/Gainsbourg:le Symphonique . C’est le nouvel album studio de Jane Birkin qui reprend le répertoire de Gainsbourg avec un orchestre symphonique. On y retrouve des titres déjà interprétés dans de précédents albums (Fuir de bonheur de peur…, Baby Alone, In Babylone, etc), des titres du répertoire de Serge Gainsbourg (la chanson de prévert, requiem pour un con) et des titres jamais interprétés par Jane Birkin comme Pull Marine (la chanson que j’aime le plus au monde je crois).

C’est la première fois que les chansons de Serge Gainsbourg sont jouées par un orchestre symphonique et je ne comprends pas pourquoi ça n’a pas été fait avant, car le résultat est merveilleux. Un double vinyle (je ne sais pas si on dit comme ça) qui permet de découvrir la voix de Jane Birkin étonnamment douce et fluide. J’avais peur qu’en vieillissant, sa voix soit plus dure et faible mais au contraire. Enfin, la direction artistique de l’orchestre est moderne et mystérieuse. On a parfois l’impression d’écouter des musiques de films… Je resterais des heures entières enfermée à la maison, sur mon canapé à écouter ces 2 merveilles.


Vinyle (ou CD) Birkin/Gainsbourg:le Symphonique

Un soin pour la peau de croco et pour les Femmes du Burkina Faso 
Pendant l’hiver, ma peau souffre tellement du froid (heureusement que je ne vis pas en Suède hein !) que j’ai des plaques de dessèchement et de l’eczéma. Même les huiles végétales et les crèmes hydratantes ne sont pas assez nourrissantes. Du coup j’opte, pendant les périodes les plus froides, pour le beurre de karaté. J’en avais déjà testé un l’année dernière, je vous en avais parlé dans mon article sur l’eczéma d’ailleurs ! Cette année, j’ai trouvé un beurre pur fabriqué par des femmes au Burkina Faso. Cette initiative est apparemment l’oeuvre de l’association Fina Tawa, créée à Ajaccio dont le but est de réaliser des projets de développement durable dans des villages au Burkina Faso.

Le beurre de karaté est de très bonne qualité, une belle odeur artisanale. On sent que la chimie n’est pas passée par là ! Coté utilisation, il faut beaucoup le chauffer pour qu’il devienne liquide mais dès le premier jour d’application, ma peau était déjà plus souple ! J’ai évidemment craqué pour ce bout de tissu, typiquement africain <3 Si vous souhaitez en savoir plus sur cette association, j’ai trouvé leur facebook et leur site . Il y a un point de vente à Ajaccio et à Bastia apparemment !

Alors ça vous donne envie de rester un peu en hiver encore
Beauté

Ça crash ou ça passe | Shampoo bio

31 mars 2017

La scientifique que j’étais a gardé des réflexes bizarres. Quand j’achète quelque chose, je ne peux pas m’empêcher de m’imaginer en blouse dans un labo de Crash test. Vous savez ces labos qui testent le comportement des voitures en cas de choc, avec les mannequins au ralenti. Moi je fais la même chose avec des produits de tous les jours. Alors je ne les jette pas sur le mur mais je les teste sur moi et ensuite je tranche : ça crash ou ça passe ?  Beauté, food, lifestyle, tout est passé au crible.. Je me suis donc dit que je pouvais vous fairede temps en temps  un article de mes petits crash test afin de partager avec vous mes trouvailles et mes déceptions !!

Aujourd’hui c’est sous ma douche que l’essai de choc a lieu avec 3 shampoings bio certifié Ecocert. Vous le savez maintenant, sous la douche comme ailleurs, je fais de plus en plus attention à ce que je consomme. J’avais abordé ce sujet un peu dans cet article. Avec mes plaques d’eczéma sur le cuir chevelu et mes cheveux ondulés, trouver un shampoing qui me convienne, c’est comme tomber sur le jean parfait, c’est très rare ! Allez j’enfile ma blouse et j’attaque le CRASH TEST.


Le shampoing Cattier à la moelle de Bambou
✔ 
Ça passe

C’est celui qui passe le test haut la main ! C’est un cosmétique que j’aime beaucoup et que je rachèterai sans problème pour tout un tas de raison. Déjà son odeur, les huiles essentielles sont bien présentes mais pas de façon trop puissante. Il n’agresse pas le cuir chevelu et donne à mes boucles souplesse et ressort. Il a un rapport qualité/prix parfait (5-6€) et se trouve assez facilement en pharmacie et magasins bio !

Le shampoing Secret de provence
✔ Ça passe

Je ne connaissais pas cette marque, développée et fabriquée en France. Belle surprise. Testant pour la première fois un shampoing solide, je m’attendais à une application un peu compliquée mais en fait pas du tout. Il mousse bien et son odeur (un peu malabar Bi-goût) est à tomber. Idéal pour les hommes, souvent réfractaire à nos produits ! Mon cheveu est beau et brillant durant quelques jours. Enfin son prix est très accessible pour un shampooing solide (6-7€). Le seul hic dans tout ça, c’est sa durée de vie. Il est censé durer 2 fois plus longtemps qu’un shampooing classique mais je pense que c’est un peu exagéré. Pour sa défense, je ne l’ai pas mis dans une boîte hermétique mais sur mon porte savon avec des projections d’eau régulière.

Le shampoing Melvita
✘ 
Ça crash

Je n’aime pas ce produit pour une infinie de raison. Malgré son label bio, il ne contient que 10% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique (contre 48% et 22% pour les deux précédents) et cela se ressent. J’ai l’impression d’appliquer un produit à la formulation proche d’un shampoing acheté en grande surface, sans les avantages. Son prix est assez élevé (8-10€ pour 200mL) et son pouvoir lavant est assez faible. Enfin sa texture est très épaisse et son odeur ne m’a pas enchanté. Ce produit ne m’a pas convaincu, c’est le crash !

Et vous, vous faites des crash test dans votre tête ? Vous connaissez ces shampoings ?
Lifestyle

Eczéma | Mes gestes qui apaisent

1 mars 2017

Je n’en n’ai jamais parlé ici sur le blog, mais je souffre d’eczéma depuis que je suis nourrisson ! Rien de bien catastrophique pour ma part, mais cette maladie me rappelle tous les jours à l’ordre si je ne prends pas soin de ma peau et de mon moral. L’hiver étant la pire période pour cette maladie, j’ai eu envie de vous parler de mon expérience et des gestes qui apaisent.

POUR LA PETITE HISTOIRE…
Il existe deux types d’eczéma, atopique (d’origine génétique, allergique et/ou psychologique) et de contact. Comme je ne fais pas les choses à moitié, j’ai les deux !! Mon eczéma atopique est visible à la pliure des membres, mais aussi quelques petites plaques sur les jambes et les bras . J’ai la chance (pour le moment) de ne pas en avoir sur le visage. Par contre, mes années dans la chimie m’ont provoquées de l’eczéma sur les mains (de contact donc !) et j’avoue que c’est l’endroit qui est le plus handicapant pour moi. Parce que c’est le plus exposé aux agressions, qu’il est très souvent douloureux et que tout le monde peut le voir !

⌈ TRAITEMENT ⌋

Jusqu’à mes 20 ans, j’ai testé pas mal de choses proposés par la médecine traditionnelle notamment la cortisone. Trop automatique lorsque vous allez chez un dermatologue, elle ne vous évitera pas les récidives, sans parler des effets secondaires provoquer par l’usage régulier de ce type de molécule. Bref je n’en utilise plus du TOUT !

⌈ MES GESTES AU QUOTIDIEN ⌋

Pour pallier au traitement, j’essaye tous les jours d’adapter mes gestes afin de diminuer mon eczéma. Alors bon, je ne m’enferme pas non plus dans une bulle, mais j’ai dû trouver des petites astuces pour apaiser les démangeaisons et les rougeurs de manière naturelle. Au bout de 30 ans de pratique je commence à connaitre mon corps. Voici mes conseils :

⌈ Dans ma salle de bain ⌋

Sous la douche, je fuis les gels douches/savons très parfumés (formules chimiques complexes) pour favoriser des huiles de douche, savons surgras ou pains dermatologiques sans parfum (achetés en pharmacie en général) pour peaux réactives/atopiques/très sèches. En ce moment j’utilise l’huile de douche Bioderma, elle me va très bien.

Après la douche, je me sèche soigneusement avec une serviette sèche et propre. J’essaye le plus possible (pas tous les jours malheureusement :/) de m’hydrater la peau avec une crème/huile pour peaux sèches après chaque douche. Là encore, les meilleures crèmes pour moi sont celles achetées en pharmacie, type crème émolliente. En ce moment, ma crème est une Rogé Cavaillès de la gamme Nutrissance. Durant ma phase 0% cream, je mettais de l’huile de coco mais j’ai trouvé beaucoup plus nourrissant depuis, le beurre de Karité de chez Najel. Il est parfait pendant mes grosses crises ! Enfin pour les petits zones comme mes mains, la crème réparatrice Cicalfate Avène fait des miracles…

Les vêtements en contact direct avec mon eczéma, sont en général souple, avec un maximum de coton. Fuyez le plus possible les matières synthétiques et surtout la laine, l’ennemi numéro 1. Pour le lavage, je mets peu de lessive, elle est connue pour agresser les peaux sensibles. Je pense de plus en plus à faire ma propre lessive.

⌈ Dans ma vie de tous les jours ⌋

Les produits ménagers que j’utilise sont naturels, savons noirs et bicarbonate uniquement. J’ai banni de ma maison la Javel, le Cif et autres produits contenants des agents de surfaces et des tensioactifs (conservateurs). D’ailleurs que vous souffrez ou non d’eczéma, soyez attentifs aux étiquettes, ces molécules sont nocives pour l’environnement et pour votre santé ! J’ai beaucoup utilisé le vinaigre mais je me suis rendue compte qu’il activait mon eczéma sur les mains. Aujourd’hui je ne l’utilise plus qu’avec une paire de gants. Pas très classe mais efficace :). Enfin je ne chauffe pas trop ma maison, l’air très sec active l’eczéma !

⌈ Ce que je n’arrive pas à faire ⌋

Dans la salle de bain,  l’eczéma étant sensible aux températures élevés, il faut privilégier des bains/douches tièdes, mais l’eau chaude c’est trop bon, j’ai du mal à m’en passer en hiver… Idéalement il est aussi conseillé de se doucher 1 jour sur 2 afin d’éviter d’agresser la peau tous les jours. Ce n’est pas possible pour moi, c’est une douche obligatoire tous les jours (et deux fois par jour en été).

Dans ma vie de tous les jours, je n’arrive pas à gérer le stress et l’angoisse, à priori amplificateur d’eczéma.  Même si je n’ai jamais réussi à faire le lien entre mes angoisses et mes poussées d’eczéma, je me doute que ça n’arrange rien. Pour ce qui est des causes de cette maladie, les tests allergiques de base n’ont rien donné chez moi.

Ce qui est difficile avec cette maladie, c’est que beaucoup de gens n’en connaissent pas la cause. Ne pas savoir ce qui provoque ces plaques, laisse souvent place à la culpabilité « Je n’ai pas hydrater ma peau assez », ou « J’ai dû toucher quelque chose qui ne fallait pas, je ne suis pas assez vigilante », ou encore « Je stresse trop, il faut que je me contrôle ». Bref, avec le temps je me dis que prendre soin de moi fait partie du processus de guérison mais qu’il faut que j’arrête de me sentir fautive, ça ne changera rien !

Et vous, comment gérer vous votre eczéma ? Vous avez des astuces à me donner ?

Beauté

Ma Routine 0% Cream

16 septembre 2016

Il y a 3 mois, j’ai pris une décision radicale : bannir les crèmes, émulsions, sérums et autres formulations douteuses de ma salle de bain (je suis une fille qui prend des risques) ! Après avoir testé le layering pendant 2 ans, j’ai eu envie de faire un « crash-test épidermique » un peu spécial : utiliser uniquement de l’huile sur mon visage (et mon corps aussi, je vous en reparlerai). Voici mon bilan mais avant je vous explique pourquoi j’ai eu envie de tout changer dans ma salle de bain.

Pourquoi l’huile?
Depuis des années, je sens que ma routine beauté manque de quelques chose. Je pouvais mettre toutes les crèmes du monde, au fil de la journée ma peau en redemandait encore. Un puit sans fond comme mon découvert en période de soldes. J’ai aussi envie, depuis quelques temps, de changer mon mode de consommation, et de privilégier au maximum les produits non-transformés (c’est aussi le cas pour l’alimentation d’ailleurs).

Alors oui comme toute personne mesurée, j’aurai pu opter pour un masque à l’huile une fois par semaine mais NON je suis extrême, je le sais. Tellement obsessionnelle, que si je pouvais me laver les dents à l’huile, je le ferai (d’ailleurs je crois que l’huile de coco est très bonne pour blanchir les dents, je vais tester)(voilà ça y est je rechute).

dsc_3881-modifier-modifier-modifierMa routine beauté
La seule crainte avant de commencer : ressembler à un ver luisant en plein jour. J’ai une peau sensible et sèche, mais comme beaucoup de personnes, ma zone T aime briller de mille feux. Au printemps, j’ai confié à la productrice de Vitalba mon envie/ma crainte d’intégrer l’huile à ma routine beauté. Le conseil qu’elle m’a donné est tout simple mais a changé ma vie (heuuu oui j’exagère un peu là) : avant d’appliquer l’huile, s’asperger le visage et le cou d’eau florale. Le mélange eau florale + huile crée une émulsion rapidement absorbée par la peau. Convaincue !

Quelle huile pour ma peau et mes lèvres ?
Avec sa texture sèche, l’huile de Jojoba est la « crème de jour » parfaite. C’est une huile réequilibrante : hydratante pour les peaux sèches, elle régule aussi le sérum des peaux acnéiques, mixtes et grasses. Le couteau suisse de la beauté.  La mienne est bio et vient de chez Vitalba. J’alterne un jour sur deux avec l’huile de rose musquée de Phytosun, plus riche que l’huile de Jojoba.

Pour que ma démarche soit totale (extrême je vous l’ai dit !), j’ai adopté le baume à lèvres EOS à base d’huile de Jojoba (again !) et de karité de chez Nocibé Haute-Corse. Son parfum naturel à la myrtille et sa texture sont tout simplement un rêve. Avec un packaging recyclable et une composition bio à 95%, c’est le baume à lèvre parfait avec cette routine beauté !

dsc_3893-modifier
Le bilan
Après 3 mois 0% cream, je ne suis pas encore revenue à la crème, l’huile couvrant tous mes besoins en hydratation. Mon teint n’a jamais été aussi frais et ma peau ne tiraille plus du tout. L’été étant une période assez rude pour la peau en tant normal, je n’ai eu aucune difficulté à la chouchouter en alternant les huiles et les eaux florales. Peut-être que l’hiver, et ses agressions multiples, m’obligera à ajouter un sérum ou une crème à ma routine beauté mais pour le moment c’est 100% OIL ONLY !

Alors convaincue par ma routine beauté ? Quelle huile avez-vous dans votre salle de bain ?

Lifestyle

Vidéo | J’ai testé le vernis spray

15 août 2016
Vernis spray nocibé j'ai testé vidéo blog vlog hypsica beauté

Bonjour les amis,

Il y a quelques semaines, j’ai été contactée par Nocibé Haute-Corse pour tester le Vernis Spray de la marque Nocibé. De nature (un peu) impatiente, je me suis dit que c’était le produit de beauté parfait pour moi. Nul besoin d’être minutieuse, de faire attention à ne pas déborder, d’enlever au coton tige les petites bavures. On pschiit et le tour est joué ! Dès la première application j’ai réussi à dompter ce spray couleur pêche. L’astuce est de vaporiser assez loin de l’ongle (15-20 cm environ), pour le reste laissez-vous aller ! Pour l’occasion, je vous ai fait une petite vidéo afin de vous détailler toutes les étapes. J’ai trouvé que c’était la meilleure façon de vous expliquer comment l’appliquer.

En ce moment, je dois dire que je prends vraiment beaucoup de plaisir à filmer et à monter une vidéo. Je vous en ai déjà parlé sur Snapchat (@hypsica). Mon envie de multiplier les vidéos est de plus en plus grande car c’est un support que j’adore ! Étant débutante ça me prend encore beaucoup de temps, mais je suis sûre que d’ici quelques mois j’arriverai à être plus efficace (il suffit d’être un peu patiente, mouais…) ! J’espère que cette vidéo vous plaira, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour m’aider à évoluer et pour me soumettre des idées.

Ah oui j’oubliais, si vous voulez connaître l’actualité de la marque Nocibé, n’hésitez pas à aller faire un tour et liker la page Nocibé Haute-Corse.

Alors prête à tester le Vernis spray ?