Parcourir Tag

Ajaccio

Ajaccio city guide

Institut Bella’Bio | Ajaccio city guide #4

12 octobre 2017

Personnellement, je ne vais quasiment jamais en institut. Je m’y retrouve rarement du point de vue des soins/cosmétiques et des techniques proposés. Quand je vois des esthéticiennes ultra maquillées, avec une french rose et un strass au bout de l’ongle (je ne juge pas hein !) ou lorsque je souhaite une épilation et que l’on ne cherche pas à connaître mon type de peau et que l’on m’arrache un bout de cuisse et que l’on me brûle au 3ième degré à me provoquer de l’eczéma (véridique ! ), je me dis que ce n’est pas du tout la vision que j’ai de la beauté et du bien-être.

Quand j’ai découvert l’Institut Bella’bio sur Instagram, un institut qui propose uniquement des soins et du maquillage bio (à une exception près, je vous en parle ensuite), j’ai foncé et je n’ai pas été déçu.
      
J’ai donc poussé la porte de cet institut cette semaine pour mes ongles (et quelques mois plus tard pour un soin cabine, je vous en parle plus bas), qui se trouve en centre-ville d’Ajaccio, à quelques rues du lycée Laetitia. Je suis accueillie avec un grand sourire par Wendy, la créatrice de ce joli écrin bleu, qui m’explique toute sa démarche et son envie de proposer des soins, des épilations et des ateliers maquillage exclusivement bio ! Au delà de cet aspect là NON négligeable pour moi, elle propose des prix très abordables afin que chacune puisse, non pas se payer 1 soin par an mais, se faire plaisir plusieurs fois dans l’année. Par exemple, elle propose un atelier maquillage à 38€. Le concept est simple, tu ramènes tes produits et elle t’explique comment bien les utiliser… C’est dans ma liste des choses à tester dans cet institut d’ailleurs.

Coté vernis semi-permanent

C’est le seul produit dans cette institut qui n’est pas bio. Le vernis semi-permanent ne peut pas être techniquement bio, en tout cas pas pour le moment ;). On envoie un robot sur Mars mais on ne fait pas encore du vernis semi permanent bio, cherchez l’erreur. Bref ! La marque choisie est quand même la plus safe dans sa catégorie, c’est la marque Marinho. Les vernis sont sans solvant ni acide, ils n’abîment pas les ongles et proposent une lampe LED (beaucoup moins agressif que les UV). Et en plus ils ne sont pas testés sur les animaux… Youpi pour le peuple des animaux !

 

Coté soin cabine

Wendy m’a conseillé le soin cabine Energie Vitale pour les peaux ternes, dévitalisées, stressées et soumises à la pollution. Je crois qu’elle est tombée juste à ce niveau là !! L’originalité de ce soin cabine c’est que tous les produits (sauf le masque) sont conditionnés en ampoule. La raison est toute simple : ce sont des produits bio dont certains contiennent 96% d’ingrédients Bio (j’ai jamais vu ça, le minimum dans la législation étant de 10%). La composition est clean, ils sont donc plus sensibles aux bactéries. 

Le soin en cabine dure 1h15 et inclut un nettoyage en profondeur et l’application des différents soins (avec massage). Tous les produits utilisés sont de la marque Phyt’s et sont bio ! 

  • Le nettoyage : le lait de soin démaquillant bio, la vapeur, le gommage bio, le retrait des comédons. Wendy réalise cette étape pour tous les soins cabines. Elle n’envisage pas de faire des soins de qualité sur une peau juste démaquillée ! Apparemment c’est loin d’être le cas dans tous les instituts.
  • Les soins appliqués : un tonique, un sérum, un pré-âge , un masque et une crème (tous bio évidemment).

Mon avis (avant) : Je ne suis vraiment pas habituée à faire des soins cabines, j’appréhendais le coté « on malaxe ma peau pendant une heure ». J’ai une peau tellement sensible, fragile et réactive que je pensais que moins je la touchais, mieux elle se portait. Ces derniers temps, je mets aussi très peu de produits sur mon visage. Alors allez faire un soin où on accumule 6 soins différents sur mon visage, n’en parlons pas !

Mon avis (après 1h15) : j’ai d’abord été surprise du pouvoir relaxant du massage facial. Wendy a des mains de fées et son cocon est intime. Tout est fait pour repartir zen, voir complètement stone. Coté soin, j’ai apprécié la composition de chaque soin. Elle est riche en huiles végétales et huiles essentielles, des l’application vous sentez bien que les soins sont de qualité. Pour moi c’est vraiment un critère très important ! Pour avoir la composition sous les yeux pendant la rédaction de cet article, je peux vous dire que j’en espérais pas temps. Huiles végétales/gel d’aloe vera/extraits sont majoritaires dans toutes les compositions.

Mon avis (après 3 jours) : Mon teint est visiblement plus frais, il nécessite beaucoup moins de fond de teint alors que bon février/mars c’est un peu la période la plus bad pour la peau ! J’ai l’impression aussi que ma peau est repulpée, comme si elle avait reçu un coup de fouet. À savoir : Les soins utilisés en cabine sont aussi disponibles à l’achat. Je n’ai pas encore testé la gamme Reviderm (verte) de Phyt’s mais j’ai depuis quelques mois la crème de jour de la gamme Aqua (bleue) et j’en suis très satisfaite.

J’ai adoré ce moment passé dans l’institut de Wendy , je suis évidemment conquise par le nude posé sur mes ongles courts mais aussi par le soin cabine que je trouve très qualitatif. Je recommande cette institut si vous recherchez des bons conseils, des prix très accessibles, du bio et de bienveillance !

Alors l’Institut Bella’Bio vous donne envie de vous faire chouchouter ?

Institut Bella’Bio
13 boulevard Maglioli
20000 Ajaccio
Instagram
Facebook
Tel : 0601190126

 

Tarifs (des offres testées) 
– Soin cabine 73€ (en général de 63€ à 110€ : 9 soins disponibles)
– Vernis semi-permanent 28€

 

Ajaccio city guide

La petite Focaccia | Ajaccio, City Guide #3

30 mai 2017

Il y a 2 ans j’ai découvert La petite Focaccia et depuis je conseille cet endroit à qui veut bien l’entendre… C’était donc logique que cette bonne adresse ajaccienne, située dans une ruelle confidentielle de la vieille ville, fasse partie de mon Ajaccio City guide !

Le concept est tout simple : Des focacce délicieuses à partager à plusieurs sur un plateau. Cela parait tout bête, mais à Ajaccio il n’y a pas beaucoup d’établissements qui proposent une telle convivialité ! Coté dessert, que du fait-maison. Aucun grand classique de la pâtisserie française ici, que des cakes et moelleux à tomber par terre. Moi qui ne raffole pas de la pâte à chou, la crème pâtissière et anglaise etc., je suis comblée. Big up pour le cake au citron, le meilleur d’Ajaccio ! Des thés glacés maison finiront de vous convaincre… Et quand on sait que la patronne est adorable et que les prix sont très accessibles (moins de 25€ à 2), on se dit qu’il n’y a pas de doute, on est au bon endroit 🙂

Parmi mes focacce coup de coeur du moment il y a deux nouveautés : la première est végétale à base d’aubergines et de courgettes grillés, tomates séchées et roquette et la seconde est au jambon cru, chèvre et purée d’olives noires. Et pour les classiques, je ne me lasse pas de la focaccia au thon et à la moutarde à l’ancienne. Pour le sucré , vous l’avez compris, le cake au citron… Pur bonheur. Je vous laisse découvrir ce paradis de la focaccia et je vous mets en bas de l’article toutes les infos utiles !

Vous connaissez cette adresse ? Quelle est votre focaccia préféré ?

   


Retrouvez Laetitia et ses focacce au 8 rue Conventionnel Chiappe , 20000 Ajaccio et sur Instagram et Facebook
Sur place ou à emporter, uniquement le midi
Possibilité de commander des plaques de focacce pour les apéros, anniversaires, etc
06 13 43 74 51

Looks et obsessions

Robe je te (re)aime

13 février 2017

Hello les amis,
Me revoilà aujourd’hui avec un article look. Le dernier en date était le Cap des 30 ans fin août, ça remonte ! Aujourd’hui c’est de mon amour, puis de mon désamour, puis de mon réamour pour la Robe dont je veux vous parler.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les robes ! Eté comme hiver… C’est ma mère qui m’a donné ce goût. Elle enfile depuis peu des jeans, mais je l’ai toujours vu sortir en robe/jupe et en talons. J’ai cet héritage là, je me sens très féminine et bien dans mon corps lorsque je porte une robe. Enfin j’avais… Et puis mon style a évolué, mais mes robes dans mon armoire sont restées les mêmes.

Le basculement a eu lieu cet été je crois ! Dans mon dressing toutes mes robes me plaisaient (certaines étaient d’ailleurs très récentes), mais à chaque fois j’enfilais un short en jean !

J’ai fait deux ou trois tentatives, mais j’avais l’impression d’être déguisé ! Tu as déjà ressenti ça ? Moi et ma robe patineuse en dentelle ou de couleur bleu pastel on n’était plus sur la même longueur d’onde ! Et puis il y a quelques jours, je suis tombée sur cette robe grise, sans dentelle, ni jupon qui tourne, ni trop courte. Bref une robe minimaliste, en maille côtelée, en dessous du genou, fendue sur les cotés. Une robe, comme je voulais et qui me correspond enfin !

Et vous les filles, quelle est la robe qui vous correspond en ce moment ?
Descendez en bas de l’article, un homme s’est glissé sur une des photos 😉

         
Pour le lieu du shooting, on s’est enfoncé avec mon photographe officiel (= mon homme) dans la vieille ville en compagnie des journalistes de Corse-matin. Ils m’ont contacté il y a quelques semaines, afin de réaliser une petite vidéo sur mon blog, dans mon quotidien de « blogueuse » (la blague) ! Vous pouvez voir mon portrait en vidéo ici.

Robe grise en maille côtelée Mango
Trench coat Monki
Montre Daniel Wellington
Jonc Jonki Paloma Stella
Shoes & Other stories (plus dispo)
Ceinture vintage

Looks et obsessions

Rayures obsession

8 juin 2016

Jusqu’à présent les « obsessions mode » m’avaient épargné… Bon allez j’avoue, les chaussures Buffalo étaient mes chaussures obsessions au collège (Attention pas les plateaux, il ne faut pas abuser quand même !!). Bref, disons que durant mes années d’adulte (ça fait vraiment trentenaire de dire ça :/), j’ai échappé par miracle à la mode du léopard, des leggins et des Stan Smith.

Mais voilà il arriva ce qu’il arriva : je suis tombée en amour pour les rayures. J’ai senti l’obsession arriver avec cette jupe en taffetas Zara. Mais depuis une robe vintage (que je vous montre très vite) et une housse de couette sont venues grossir les rangs… Je suis aussi en ce moment à la recherche d’une chemise épaisse et d’un maillot à rayures ! Règle n°1 (il n’y a pas d’autres règles je vous préviens) : Comme toute bonne obsession qui se respecte, elle est sans limite…

Mais le petit plus de cette jupe, c’est que j’ai trouvé le combo parfait : la forme trapèze (obsession de l’année dernière jamais assouvie car aucune ne trouvait grâce à mes yeux) et bien sûr l’imprimé rayures ! Voilà donc la jupe de mes rêves que je porte fièrement telle Cendrillon allant au bal (j’abuse juste un tout petit peu là). Ici ce n’est pas le château pailleté de Disney mais le cours Grand Val à Ajaccio et son église anglicane. Chacun son royaume les filles, on va quand même pas se marcher dessus quand même ! Cendrillon, je te pique pas ta tour pourrie infestée de souris alors m’emmerde pas à Ajaccio… #rechutedisney #appelezundocteur #syndrômepeterpan #rechutedisneybis #futuretrentenaireattardée

Je disais donc que c’est cette petite merveille de jupe que vous avez pu voir, il y a quelques jours, dans mon article Yopovo 🙂 Donc voilà, maintenant si vous voyez des rayures sur le blogici et , vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenu !

obsession mode les rayures blog hypsica ajaccio centre-ville cours grand val  obsession mode les rayures blog hypsica ajaccio centre-ville cours grand val ♫Même si ton coeur à l’âme en peine, il faut y croire quand même, le rêve d’une vie c’est l’amour des rayures ♪  ;)
obsession mode les rayures blog hypsica ajaccio centre-ville cours grand val obsession mode les rayures blog hypsica ajaccio centre-ville cours grand val  obsession mode les rayures blog hypsica ajaccio centre-ville cours grand val obsession mode les rayures blog hypsica ajaccio centre-ville cours grand val obsession mode les rayures blog hypsica ajaccio centre-ville cours grand val obsession mode les rayures blog hypsica ajaccio centre-ville cours grand val obsession mode les rayures blog hypsica ajaccio centre-ville cours grand val

obsession mode les rayures blog hypsica ajaccio centre-ville cours grand val  obsession mode les rayures blog hypsica ajaccio centre-ville cours grand val

Mon look Hypsica blog corse mode beauté lifestyleJupe trapèze Zara
Top dentelle Zara (ancienne co)
Derbies San Marina
Pochettes & Other stories (ancienne co, silver dispo)
Collier Elbe Izi.mi Porto-Vecchio

 

 

Ajaccio city guide

Yopovo | Ajaccio, City Guide #1

25 mai 2016

Bonjour les amis,
Cela fait quelques mois que l’envie de créer sur le blog un petit guide d’Ajaccio me titille et puis et puis… cette adresse à été le déclic ! Une adresse sucrée et glacée comme je les aime et que j’apprécierai encore plus quand il fera un peu plus chaud, mais ça ce n’est pas pour tout de suite… La Catherine Laborde qui sommeille en moi ne peut s’empêcher de pester contre ce temps pourri désolé 🙂

Bref, YOPOVO a ouvert ses portes il y a quelques jours à peine à Ajaccio mais existe depuis 2014 à Porto-Vecchio. Le concept est simple et c’est ce qui me plait. Il y a l’ingrédient de base, la glace au yaourt, et c’est vous qui choisissez le(s) topping(s) (garniture) et la sauce. Ce jour là j’étais d’humeur cranberry mix et muesli avec une sauce caramel au beurre salé. Le mélange parfait ! Pour mon homme, c’était des fraises fraiches & des éclats de cookies, le tout nappé de chocolat :). En général, j’avoue consommer très peu de glaces, je préfère de très très loin les sorbets… Mais vraiment cette glace au yaourt est vraiment peu écoeurante et savoureuse. Rien que de revoir les photos, j’en salive 😉 Si vous voulez tester ce nouveau concept de glace, l’adresse et le facebook de YOPOVO sont à la fin de l’article.

Cette journée était aussi l’occasion de faire quelques photos d’Ajaccio et de ma nouvelle jupe trapèze, je vous en montre plus très vite…

En attendant, n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette nouvelle rubrique et ce que vous aimeriez retrouvez/découvrir 🙂
Adresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode déco  Adresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoDSC_0197Adresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode déco

YOPOVO frozen Yogurt
2 avenue de Paris
Place du Diamant
20 000 Ajaccio
Facebook

Looks et obsessions

Effet cuissardes | Ajaccio, Vieille ville

5 avril 2016

Je n’ai jamais été une fan de bottes… Les bottines j’adore ça, je crois qu’aujourd’hui je tuerai pour des bottines de la marque Bobbies ! Mais les bottes je n’en achète plus depuis bientôt 8 ans je pense… Je n’ai pas vraiment d’explication rationnelle c’est juste un constat (ou un blocage) ! Et cette année, la tendance n’arrange pas mes affaires puisque la mode est aux cuissardes. J’ai donc trouvé une parade, ces collants effet cuissardes (ou effet chaussettes d’écolières)(j’évite ce genre de titre de peur que mon blog soit classé dans la catégorie blog « un peu louche » ;)). Les miens viennent de H&M mais vous pouvez trouver le même style sur ASOS.

J’adore ces collants qui donnent un effet plus sophistiqué à une tenue à la base très simple. Ma chemise de bucheron et mes derbies ont été appelé en renfort pour masculiniser un peu ce look… Evidemment, je n’oserai pas ce genre de collants avec une robe moulante et des talons de 15 cm. Ce n’est plus dans la catégorie « louche » que mon site serait classé mais plutôt dans la catégorie X :).

Et vous les bottes vous détestez autant que moi ? Si oui quelle alternative avez-vous trouvé ?

cuissarde collant blog hypsica vieille ville Ajaccio   cuissarde collant blog hypsica vieille ville Ajaccio   cuissarde collant blog hypsica vieille ville Ajaccio     cuissarde collant blog hypsica vieille ville Ajaccio cuissarde collant blog hypsica vieille ville Ajacciocuissarde collant blog hypsica vieille ville Ajaccio

Looks et obsessions

Homme sweat homme | Citadelle d’Ajaccio

29 février 2016

Dans la famille « vêtements à piquer à son homme » j’appelle aujourd’hui le SWEAT ! C’est un inconditionnel de leur dressing et on rêve toutes de trouver un sweat aussi parfait que celui de son homme… Alors évidemment ne vous laissez pas avoir, il existe deux catégories de sweat pour homme. Il y a le sweat trop large sans forme pour trainer à la maison (avec des taches de peintures et des petits trous !) et le sweat ajusté mais pas trop moulant, épais et tout doux comme celui que je porte. C’est évidemment de ce type de sweat que je parle 🙂 Alors oui dans les deux cas, on arrivera difficilement à être sexy mais en en combinant le sweat n°2 à un pantalon cigarette, comme aujourd’hui, ça le fait je trouve.

Je ne sais pas vous, mais j’adore de plus en plus porter des vêtements pour homme, la matière est souvent plus brute et de meilleur qualité je trouve. Et surtout ça apporte la touche androgyne que je recherche en ce moment. Malheureusement je n’ai jamais osé rentrer encore dans un magasin d’hommes pour essayer quelque chose. La parade est donc de piquer les fringues de mon homme, le plus discrètement possible pour ne pas m’attiser les foudres d’un homme à la recherche de ses précieuses fringues (c’est que ça peut être imprévisible ces bêtes là).  Bon aujourd’hui la discrétion n’est pas de mise puisque c’est lui qui me prend en photo mais en général j’essaye de l’être 😉 Et vous quel est votre pièce favorite dans le dressing masculin ?

Mon homme, son sweat et moi avons d’ailleurs profité ce jour-là d’une éclaircie pour admirer le soleil se coucher sur la citadelle d’Ajaccio, juste au dessus du port Tino Rossi.

sweat homme citadelle ajaccio blog hypsica paloma stella

sweat homme citadelle ajaccio blog hypsica paloma stella sweat homme citadelle ajaccio blog hypsica paloma stella Lire la suite

Lifestyle

Graffiti and the city

22 février 2016

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un artiste originaire de Manosque qui vit à Ajaccio aujourd’hui, Fabrice alias Mako deuza. Fabrice est graffeur depuis une dizaine d’années sur mur, sur toile et aussi sur planches de surf !!  Si vous connaissez un peu l’ancien bâtiment de France 3 en face du Scudo, et bien c’est une galerie d’art de ses graffs (=graffitis). Depuis des années en Corse, j’ai suivi l’évolution de son travail qui est vraiment à l’opposé de ce que je me faisais comme idée du graffiti. Il travaille à main levée dans un style réalisme voir hyper réalisme. Il travaille pour lui mais a déjà fait de nombreuses commandes comme des devantures de commerce, des murs intérieurs pour des resto et même pour le cinéma l’Ellipse, bref tout ce qui est déco intérieure et extérieure. En fait il peut graffer sur tous les supports avec ses bombes.

À l’occasion d’une nouvelle création, j’ai passé une journée entière avec lui à « l’étrange atelier » dans le quartier de l’empereur à Ajaccio. Cet atelier est une association d’artistes (graffeurs comme Fabrice, peintres, plasticiens, illustrateurs de bd, électro-jazz et pop, mappeur vidéo, musiciens, photographes, etc.). Ce n’est pas un squat mais un vrai atelier. C’est endroit est génial, je me suis régalée à photographier les oeuvres entreposées un peu partout. Leur porte est ouverte à tous les artistes amateurs et professionnels. C’est un lieu de création multidisciplinaire, polymorphe. Ils organisent des soirées tous les deux mois et proposent des adhésions si vous voulez faire partie de l’association.

Pour les 2 ans de l’atelier, Fabrice a réalisé un nouveau graff sur les murs de l’étrange atelier. Je l’ai filmé en time laps pour vous montrer son travail… Une dizaine d’heure compressée en 12 secondes 🙂

graffiti art ajaccio corse hypsica blog mako deuza graffiti art ajaccio corse hypsica blog mako deuza Lire la suite