Lifestyle

Le Cap des 30 ans #1

30 août 2016

Après quelques semaines d’inactivités sur le blog et une semaine de VRAIES vacances (je vous en reparle très vite ici), ça y est c’est enfin la rentrée, et qui dit rentrée dit nouvelles résolutions qu’on oublie vite (lecture, activités sportives, manger équilibré et bio, refaire la déco, être moins bordélique), nouvelles fringues, nouvel agenda et nouveaux jolis stylos. Bref comme chaque année… a un détail prêt pour moi car je passe cette semaine le cap des 30 ans ! C’est bête à dire, attention spoiler pour les gens de 20 ans, mais contrairement à ce que l’on pense, c’est assez cool d’avoir 30 ans. On va pas se mentir, c’est pas non plus bisounours land, je vais d’ailleurs essayer de vous écrire d’autres articles moins glam’ sur le sujet. Mais cette semaine je préfère être dans ma bulle de bien-être, remplie d’arc-en-ciel, de bières et d’apple pie. Je disais donc qu’il y a des trucs sympas qui nous arrivent à nous les trentenaires en devenir, comme le rapport au corps !

hypsica blog mode cap 30 ans lifestyle moodComme beaucoup de filles je pense, je n’ai jamais été en super harmonie avec mon corps. Pourtant je fais partie des filles dans la moyenne. Pffff… Cela ne veut rien dire je sais (moyenne par rapport à quoi ? à qui ?) mais je m’explique. Je n’ai jamais été ni grosse ni maigre, plus ou moins stable. Un 38 quoi ! Un peu de cellulite, le quota normal. Des seins moyens, plutôt moyennement petits que moyens mais disons que ça fait la blague l’affaire … Je ne suis ni petite ni grande, 1 m 69 précisément (70 ça serait trop simple). Bref pas de quoi faire la couverture du Vogue US (ni de Corse-matin d’ailleurs) mais pas de quoi non plus me morfondre dans ma chambre tous les soirs devant Hartley coeur à vif (quoique #drazic #hommedemavie #posterssurlesmursdemachambre). Oui mais voilà, Madame Hormona pubertus un jour a décidé de faire de ma vie une schizophrénie totale. Du jour au lendemain est apparu 2 filles : celle que les gens voyaient (hautaine, stragna) et celle que j’avais l’impression d’être (timide et en perdition). Et cela a duré quelques longues années mais heureusement le karma, ou plutôt la physiologie, fait bien les choses puisque un jour tout s’est (ré)équilibré et l’apaisement est arrivé. J’ai enfin compris que cette schizophrénie était juste une quête d’identité sans fin ! La crise de la puberté quoi. La fille, elle nous pond un article pour nous parler de sa crise d’ado #so90’s… Non en fait c’est plutôt une crise d’ado qui a trainé en longueur. D’ailleurs, pourquoi jamais personne ne m’a prévenue qu’après la puberté, on est pas encore sortie d’affaire ? Qu’entre l’adolescence et la vraie vie de femme/d’homme accompli(e), il y a la post-puberté et c’est pas franchement de tout repos ?

Mais le constat est enfin là, je m’assume enfin… Attention je ne dis pas que je vais tourner demain une pub pour Dove, avec mes bourrelets, ma cellulite et mes nouvelles cernes de trentenaire, mais disons qu’aujourd’hui j’ose ENFIN. Et lorsque j’ai vu les photos de ce shooting improvisé, très peu maquillée et un poil brillante, pas coiffé, en short court et en body rouge sans soutien gorge, où il est inscrit « Above average » (Au dessus de la moyenne) sur la poitrine, j’ai vu une fille que je ne connaissais pas ! Ou plutôt, j’ai découvert ce que j’étais devenue. Une fille bien dans ses baskets… Alors c’est pas non plus la découverte du siècle, et j’aurai bien voulu que cette prise de conscience pointe le bout de son nez un petit peu plus tôt dans ma vie, mais quand même ça fait du bien de se dire enfin : J’oserai tout porter (sauf les bérets désolé ça je peux pas vraiment, c’est au dessus de mes forces).

Si on avait dit à la fille de 20 ans que j’étais « Dans 10 ans tu oseras sortir dans la rue avec un poom poom short et la réplique du maillot de Pamela Anderson (les pastèques en moins) et tu assumeras à fond« , j’aurais dit à cette personne soit d’aller se faire foutre (dans mes mauvais jours) soit de me donner le numéro de son fournisseur de champipix hallucinogène…

Même si je sais que cet état de grâce est provisoire, et que ma vie de trentenaire aura surement d’autres tracas plus importants que « 3 kilos en trop », j’aime me dire que cette nouvelle décennie sera remplie à ras bord de jolis projets fous, décomplexés, perchés, peut-être ratés mais toujours 100% assumés !!

Freedom for nipples
(non quand même pas jusque là non plus)

 

hypsica blog mode cap 30 ans lifestyle mood hypsica blog mode cap 30 ans lifestyle moodhypsica blog mode cap 30 ans lifestyle mood  hypsica blog mode cap 30 ans lifestyle mood hypsica blog mode cap 30 ans lifestyle moodhypsica blog mode cap 30 ans lifestyle mood       hypsica blog mode cap 30 ans lifestyle moodhypsica blog mode cap 30 ans lifestyle moodhypsica blog mode cap 30 ans lifestyle mood Vous n’oseriez pas me laisser seule avec ma trentaine ? Alors rejoignez-moi sur Instagram, Facebook et Snapchat (@hypsica)
hypsica blog mode cap 30 ans lifestyle moodhypsica blog mode cap 30 ans lifestyle moodhypsica blog mode cap 30 ans lifestyle mood

Mon look Hypsica blog corse mode beauté lifestyleBody Rouge Zara
Short denim gris Mango
Tote Bag Micca Nome
Bracelet ethnic Izi.mi
Lunettes rondes Asos
Ceinture Vintage

 

 

 

Vous Pourriez Aussi Aimer

3 Commentaires

  • Répondre clio 30 août 2016 à 13 h 17 min

    j’ai adoré le  » je préfère être dans ma bulle de bien-être, remplie d’arc-en-ciel, de bières et d’apple pie » ha ha 😊 sinon super article et tes photo sont top 😊 (d’ailleurs faut que je me rattrape sur les autres!).
    Bref une belle trentenaire qui s assume, bravo 😉

    • Répondre Hypsica 30 août 2016 à 13 h 25 min

      Mon retour des Pays-Bas et de Belgique a laissé quelques traces (#bieres #again #andagain) !!! Merci pour les photos et je suis sûr que tu feras une trentenaire 100% assumée toi aussi 😉 Des bisous !!!

  • Répondre padoune 31 août 2016 à 10 h 46 min

    Tu m’as trooooop fait rire !!! même si je commence (ça peine) ça apprécier la trentaine j’ai trop mal vécu ce cap, j’y ai vu tout un tas de choses négatives, la fin de la jeunesse, de la vie de folie et de l’insouciance, les contraintes de l’âge adulte, les nouvelles peurs infondées, et le fait de devenir plus « sage » bref, un vrai retournement de cerveau qui m’a fait déprimer pendant plus d’un an ! mais maintenant ça va… en plus quand tu croises des gens comme hier ça la poste qui te demandent si tu as moins de 25 ans pour un placement de produit, ça te fait trop plaisiiiiiiiiiiiiiiir hahahaha
    Bref, je te souhaite un joyeux anniversaire ma belle ! et désolée de te contredire mais tu n’es pas dans la norme, 1m69 non mais qui fait 1m69 de nos jours ? :DD
    Bref, si toi tu n’oses pas porter du Pamela Anderson QUI VA OSER quoi ?
    Je t’embrasse, belle journée ça toi et à bientôt j’espère 😉

  • Laisser une réponse