Lifestyle

Mes évidences de 2017

4 janvier 2018

Il y a des évidences qui ont marqué mon année 2017. C’est pourquoi en ce début d’année 2018, plutôt que me fixer des résolutions, des objectifs culpabilisants je préfère m’interroger sur les changements de cette année et en quoi ils m’ont été bénéfiques. Je voulais aussi me pencher sur les essais ratés…

Voici donc, non pas mes résolutions 2018 mais mon bilan, « Mes évidences de 2017 ».

DANS MA VIE PERSO

1- Vivre au maximum en pleine conscience
Après mon stage de pleine conscience au printemps, mes lectures et l’écoute de podcasts sur le sujet, j’arrive de plus en plus à injecter de la pleine conscience dans mon quotidien. Je vous en parlais d’ailleurs il y a quelques mois ici. Cette notion parait complexe au premier abord mais c’est plus simple qu’on ne l’imagine. Voici les situations que j’essaye de vivre en pleine conscience. Par exemple, il m’arrive que mon esprit évite les sujets/situations fâcheux.ses en allant toutes les demi-heures sur Instagram. Ou encore que je me ronge les ongles avec frénésie et que je bloque sur Netflix pendant des heures. Ou bien que j’écoute les problèmes des autres et que je les absorbe comme une éponge. Et bien pour toutes ces questions là, la pleine conscience me permet d’appuyer sur la touche pause, de faire 2 pas en arrière pour admirer la situation et analyser mes agissements ou mes pensées. Alors, ça ne règlera peut-être pas chaque situation de crise mais j’identifie les moments délicats et ses conséquences sur mes pensées. À force de prendre ce recul, j’arrive à détecter (quasiment à tous les coups) les instants où je mets un paravent devant mes problèmes plutôt que de les affronter.

2- Injecter du créatif et de l’art dans ma vie
Cette année j’ai bossé dur pour accepter ma part artistique. Pourtant ça fait presque 7 ans que je fais du théâtre et encore plus de la photo mais j’ai toujours minimisé mon implication dans les choses que je créais. Même si autour de moi, on me disait de continuer, que j’avais une façon de jouer particulier et sensible et que mes photos pouvaient plaire à plus de gens qu’à mes parents et à mon mec, je n’arrivais pas à me l’admettre. Mais 2017 aura été un vrai tournant ! Anne-Marie la scientifique peut être aussi une créative !!! Alleluia…

3- La difficulté de bannir la souffrance animale de ma vie
Cette année, je pensais que ça allait être mon année du changement en matière de souffrance animale. Malheureusement, après 3 semaines de végétarisme (quasi véganisme) cet été je me suis rendue à l’évidence. Ce n’est vraiment pas simple de stopper les bonnes vieilles habitudes, je me suis fatiguée toute seule à m’improviser végétarienne sans préparer de menus variés et funs. Quand je cuisine chez moi, aujourd’hui c’est assez simple pour moi d’être quasi vegan, mais lorsque je suis en compagnie ou dehors je n’arrive plus à me restreindre

4- Consommer moins en fabriquant plus
En 2017, j’ai été particulièrement pointilleuse sur les étiquettes des produits que je consommais dans ma salle de bain et dans ma cuisine ! Du coup je me suis surprise à acheter de plus en plus de matières premières que je transforme chez moi. Par exemple, je fabrique aujourd’hui tous mes masques cheveux/visage grâce à une belle collection d’huiles végétales et huiles essentielles et d’extrait végétaux. D’ailleurs je me soigne aussi beaucoup avec les plantes. En cuisine je n’ai quasiment plus de gâteaux industriels, mais mes placards regorgent de farines de toutes sortes, de chocolat, de laits végétaux, de purées d’amandes, de noix de coco râpée, etc. Et coté déco, mon mec a fabriqué pas mal de meubles et d’étagères cette année (de vraies merveilles d’ailleurs) et moi j’ai transformé pas mal de trucs, je fabrique moi-même mes bougies… L’intérieur commence vraiment à avoir ce petit truc en plus que je recherche depuis très longtemps.

BLOG/VIE PRO

1- Créer des shootings à thème pour le blog
C’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai réalisé en fin d’année deux shooting pour le blog avec une mise en scène et un thème étudiés à l’avance (Lumière de fin d’été et La voleuse de citrouilles). Je suis consciente que ce n’est pas des articles que l’on rencontre le plus sur la blogosphère. Il n’y a pas de but commercial avec une mise en avant de produits (ce n’était déjà pas trop le cas sur mon blog auparavant), ni spécialement de thème abordé plus perso. Ce sont juste des personnages que j’aime créer, comme ma pièce de théâtre intérieure ! À ma grande surprise, ça a l’air de vous plaire puisque vous êtes très nombreux à avoir lu ces articles, alors pourquoi se priver ;). J’ai d’ailleurs un shooting dans la tête depuis quelques semaines, qu’on va pas tarder à shooter avec mon homme… J’espère qu’il vous plaira.

2- Ne pas se brider par rapport aux personnes qui travaillent dans le même créneau
Depuis quelques années, j’essaye toujours de ne pas faire ce que font les autres ! Alors ce n’est pas une mauvaise chose mais chez moi c’est poussé à l’extrême. Du coup je me bridais sur tout et je ne faisais pas grand chose si ce n’était pas innovant ou jamais vu… Aujourd’hui je ne regarde plus du tout ce qui se passe autour de moi et j’écoute mes envies et je les suis quand c’est possible ! C’est vraiment une sensation de liberté que j’ai apprécié cette année.

3- Bannir au maximum le travail à la maison 
Au départ, je pensais que le travail à la maison c’était idéal pour moi, ayant un caractère assez solitaire. Il me paraissait productif, centré sur la tâche à accomplir. Je n’avais aucune distraction à part celle que je me créais ! Sur le papier c’était parfait, mais à la longue j’ai commencé à déprimer, à perdre l’envie de m’y mettre le matin tôt, à douter de tout ! Après un an et demi à travailler dans mon coin, j’ai eu l’opportunité de rejoindre le bureau de mes deux amies qui travaillent dans l’architecture. Je crois que ça a été l’une des plus belles nouvelles de cette année. La perspective de ne plus travailler seule mais entourée de mes deux amies m’a remotivé plus que jamais. Je me suis créée alors un petit rituel qui me donne encore plus l’envie de les rejoindre. Plusieurs fois dans la semaine, je prends la micheline à 10 minutes de chez moi, puis je marche encore 10 minutes pour arriver à ce fameux bureau. C’est l’occasion pour moi d’écouter un podcast, de me dépenser et de prendre l’air avant et après le travail. Comme j’habite assez loin du centre ville je n’y vais pas tous les jours mais c’est quelque chose que j’essaye d’injecter au maximum dans ma semaine !

 

Plutôt que de vous lancer des challenges pour 2018, posez-vous deux minutes et écrivez sur un papier vos évidences 2017, votre bilan à vous ! Cela fait un bien fou, vous verrez…

Vous Pourriez Aussi Aimer

Aucun commentaire

Laisser une réponse