Parcourir Catégorie

City guide

City guide

Institut Bella’Bio | Ajaccio city guide #4

12 octobre 2017

Personnellement, je ne vais quasiment jamais en institut. Je m’y retrouve rarement du point de vue des soins/cosmétiques et des techniques proposés. Quand je vois des esthéticiennes ultra maquillées, avec une french rose et un strass au bout de l’ongle (je ne juge pas hein !) ou lorsque je souhaite une épilation et que l’on ne cherche pas à connaître mon type de peau et que l’on m’arrache un bout de cuisse et que l’on me brûle au 3ième degré à me provoquer de l’eczéma (véridique ! ), je me dis que ce n’est pas du tout la vision que j’ai de la beauté et du bien-être.

Quand j’ai découvert l’Institut Bella’bio sur Instagram, un institut qui propose uniquement des soins et du maquillage bio (à une exception près, je vous en parle ensuite), j’ai foncé et je n’ai pas été déçu.
      
J’ai donc poussé la porte de cet institut cette semaine, qui se trouve en centre-ville d’Ajaccio, à quelques rues du lycée Laetitia. Je suis accueillie avec un grand sourire par Wendy, la créatrice de ce joli écrin bleu, qui m’explique toute sa démarche et son envie de proposer des soins, des épilations et des ateliers maquillage exclusivement bio ! Au delà de cet aspect là NON négligeable pour moi, elle propose des prix très abordables afin que chacune puisse, non pas se payer 1 soin par an mais, se faire plaisir plusieurs fois dans l’année. Par exemple, elle propose un atelier maquillage à 38€. Le concept est simple, tu ramènes tes produits et elle t’explique comment bien les utiliser… C’est dans ma liste des choses à tester dans cet institut d’ailleurs.

Moi ce jour là, j’ai testé le vernis semi-permanent, j’étais dans une phase de « rongage » intensif quelques jours avant ! Il faut savoir que c’est le seul produit dans cette institut qui n’est pas bio. Le vernis semi-permanent ne peut pas être techniquement bio, en tout cas pas pour le moment ;). On envoie un robot sur Mars mais on ne fait pas encore du vernis semi permanent bio, cherchez l’erreur. Bref ! La marque choisie est quand même la plus safe dans sa catégorie, c’est la marque Marinho. Les vernis sont sans solvant ni acide, ils n’abîment pas les ongles et proposent une lampe LED (beaucoup moins agressif que les UV). Et en plus ils ne sont pas testés sur les animaux… Youpi pour le peuple des animaux !

J’ai adoré ce moment passé dans l’institut de Wendy , je suis évidemment conquise par le nude posé sur mes ongles courts mais surtout par son attitude positive et douce, entre conseils et bienveillance !

 

Alors l’Institut Bella’Bio vous donne envie de vous faire chouchouter ?

Institut Bella’Bio
13 boulevard Maglioli
20000 Ajaccio
Instagram
Facebook
Tel : 0601190126

 

City guide

La petite Focaccia | Ajaccio, City Guide #3

30 mai 2017

Il y a 2 ans j’ai découvert La petite Focaccia et depuis je conseille cet endroit à qui veut bien l’entendre… C’était donc logique que cette bonne adresse ajaccienne, située dans une ruelle confidentielle de la vieille ville, fasse partie de mon Ajaccio City guide !

Le concept est tout simple : Des focacce délicieuses à partager à plusieurs sur un plateau. Cela parait tout bête, mais à Ajaccio il n’y a pas beaucoup d’établissements qui proposent une telle convivialité ! Coté dessert, que du fait-maison. Aucun grand classique de la pâtisserie française ici, que des cakes et moelleux à tomber par terre. Moi qui ne raffole pas de la pâte à chou, la crème pâtissière et anglaise etc., je suis comblée. Big up pour le cake au citron, le meilleur d’Ajaccio ! Des thés glacés maison finiront de vous convaincre… Et quand on sait que la patronne est adorable et que les prix sont très accessibles (moins de 25€ à 2), on se dit qu’il n’y a pas de doute, on est au bon endroit 🙂

Parmi mes focacce coup de coeur du moment il y a deux nouveautés : la première est végétale à base d’aubergines et de courgettes grillés, tomates séchées et roquette et la seconde est au jambon cru, chèvre et purée d’olives noires. Et pour les classiques, je ne me lasse pas de la focaccia au thon et à la moutarde à l’ancienne. Pour le sucré , vous l’avez compris, le cake au citron… Pur bonheur. Je vous laisse découvrir ce paradis de la focaccia et je vous mets en bas de l’article toutes les infos utiles !

Vous connaissez cette adresse ? Quelle est votre focaccia préféré ?

   


Retrouvez Laetitia et ses focacce au 8 rue Conventionnel Chiappe , 20000 Ajaccio et sur Instagram et Facebook
Sur place ou à emporter, uniquement le midi
Possibilité de commander des plaques de focacce pour les apéros, anniversaires, etc
06 13 43 74 51

City guide

Végétalement provence | Ajaccio, City Guide #2

21 février 2017

Je vous en ai parlé sur Instagram et Snapchat, il y a quelques semaines je suis allée me faire chouchouter les cheveux dans un salon de coiffure. L’expérience m’a tellement plu que je me suis dit qu’il était temps d’exhumer une catégorie commencée il y a quelques mois déjà sur le blog : Ajaccio City Guide. Je vais d’ailleurs tout faire pour enrichir cette catégorie pour vous permettre de connaître mes adresses coup de <3 dans ma ville.

La bonne adresse du jour est le salon de coiffure Végétalement Provence. Un salon en apparence tout à fait normal, vous pouvez faire à peu près tout ce que vous voulez à vos cheveux, à condition de les respecter ! C’est un peu le maître mot de Sophie, la jeune femme qui a fait venir ce concept à Ajaccio. L’une des particularités de cette adresse est d’utiliser uniquement des soins de la marque Végétalement Provence, tous basés sur le végétal. Jus de plantes, huiles végétales, huiles essentielles, fleurs et j’en passe ! Colchique dans les prés, fleurissent fleurissent…

L’apriori le plus grand lorsque l’on rentre dans un salon avec une approche végétale, c’est la coloration. Chez Végétalement Provence il en existe deux types 1. À base de poudre de plante, le rendu est doux type henné 2. À base de gelée royale et d’huiles essentielles qui permet d’aller plus loin dans les couleurs. Et ne vous y trompez pas, c’est possible de cacher les cheveux blancs chez Végétalement Provence. Bref tout est possible hormis un blond/blanc peroxydé genre « Les ch’tis à Hollywood » ! On ne vous jugera pas promis, mais c’est pas possible ;).

Traiter , nourrir, colorer les cheveux sans abimer la fibre ni agresser le cuir chevelu.

Evidemment moi, l’obsédée des huiles et des plantes, j’étais curieuse de tester ce concept. Depuis des mois, je n’utilise plus que des shampooing bio et des huiles en masque pour le moment, j’étais donc avide de conseils !  On s’est installé sur une table, et elle m’a posée pas mal de questions et a bien examiné mon crâne. Elle m’a dit que j’avais un cuir chevelu méga ultra sensible et des cheveux déshydratés. À partir de ce constat, elle m’a concocté une petite routine adapté à mes besoins :

1. Shampoing anti-oxydant ultra doux pour la brillance
2. Shampoing à la lavande pour neutraliser le jaune de mon blond
3. Masque nourrissant

Le verdict : J’ai été agréablement surprise du temps consacré par Sophie au diagnostic de mes cheveux et de mon cuir chevelu. Je trouve qu’en général les coiffeurs ne cherchent pas à comprendre leur cliente dans leur globalité (cuir chevelu, cheveux, produits utilisés au quotidien, nombre de shampoing par semaine, envie et objectif du moment, etc). Pour le résultat final, j’ai apprécié la légèreté et la souplesse de mes cheveux après le séchage, même quelques jours après. Il est clair que lorsque l’on élimine au maximum les produits chimiques (silicones, etc), les cheveux sont vraiment différents. Concernant les produits, Sophie a utilisé uniquement des produits de la gamme Végétalement Provence. Le panoramix qui sommeille en moi aurait bien voulu voir en direct la préparation d’un de mes soins, mais il me semble que cela est le cas pour les colorations avec la poudre de pigments naturels notamment. Enfin, ce que j’ai apprécié c’est que vous pouvez repartir avec des tisanes et des savons bio ou encore des bougies aux huiles essentielles. Ah oui j’oubliais, vous trouverez aussi un service d’onglerie (pour patienter pendant une couleur, uniquement l’après-midi) et un barbier pour vous les hommes.

  

Végétalement Provence Ajaccio
Résidence Plein Soleil, Immeuble Le Mars
20000 Ajaccio
04 95 76 46 84
Facebook 

City guide

Rotterdam #2 | Le Markthal et les maisons cubes

22 septembre 2016

Après un petit détour à Rotterdam dans le quartier historique de Delfshaven, aujourd’hui je vous embarque en centre-ville pour découvrir un gigantesque marché et des maisons à l’architecture disons… conceptuelle  !

Le Markthal
Pour commencer direction le marché, et pas des moindres puisque le Markthal est le marché le plus grand d’Hollande ! Sorti de Terre il y a à peine de deux ans, on a l’impression qu’il a toujours été là avec sa voute gigantesque qui abrite plus de 200 logements et sa fresque contemporaine  ! J’ai adoré cet endroit, à la fois hors-norme et proche des commerçants de Rotterdam. Avant mon retour en Corse, j’y ai fait mes emplettes, remplissant ma valise de bons fromages et de bières locales (testés et approuvés par mes soins) ! L’histoire ne dit pas ce dont j’ai le plus abusé consommé là-bas… Ce qui se passe à Rotterdam, reste à Rotterdam hein.
Ce qui est très agréable, c’est que contrairement à un marché classique, le Markthal est animé du matin au soir, grâce à ses étals et ses restaurants. Un soir j’ai diné au James Bar, un excellent restaurant italien au pied de l’arche. Je vous en reparle très vite dans un petit article sur mes adresses food à Rotterdam.

city guide Markthal marché Rotterdam architecture hypsica city guide Markthal marché Rotterdam architecture hypsica city guide Markthal marché Rotterdam architecture hypsica city guide Markthal marché Rotterdam architecture hypsica  city guide Markthal marché Rotterdam architecture hypsica city guide Markthal marché Rotterdam architecture hypsica city guide Markthal marché Rotterdam architecture hypsicacity guide Markthal marché Rotterdam architecture hypsicaLes maisons cubes 
En face du Markhtal, à deux cent mètres environ, vous ne pouvez pas manquer des maisons jaunes très bizarres. Je ne sais pas ce qu’avait prit comme drogues l’architecte Piet blom, quand il a conçu ces maisons cubes, mais ça devait être de la bonne ! Elles ont été créées dans les années 70, ceci explique donc cela ;). Chaque maison représente un arbre, et l’ensemble représente une forêt… Je m’y suis rendue en fin de journée, je n’ai donc pas pu visiter une de ces maisons cubes, mais c’est possible en journée pour 3 euros environ. Pour les plus fous audacieux, il est même possible d’y passer une nuit ! Expérience psychédélique assurée.

city guide Les maisons cubes Piet Blom Rotterdam architecture hypsicacity guide Les maisons cubes Piet Blom Rotterdam architecture hypsica city guide Les maisons cubes Piet Blom Rotterdam architecture hypsicacity guide Les maisons cubes Piet Blom Rotterdam architecture hypsica city guide Les maisons cubes Piet Blom Rotterdam architecture hypsica

Comment s’y rendre ?
Le Markthal et les maisons cubes sont situés en centre-ville. Si vous ne logez pas en plein centre, vous pouvez vous y rendre en tramway, jusqu’à la station Beurs, puis marcher sur 500 mètres direction le Markthal.

City guide

Rotterdam #1 | Le quartier sauvé de Delfshaven

12 septembre 2016

Cet été j’ai profité d’un moment de calme dans mon emploi du temps, pour passer 5 jours à Rotterdam. D’ailleurs, mon escapade estivale ne vous a peut-être pas échappé si vous me suivez sur Instagram et Snapchat. Avant de vous raconter mes péripéties en vélo à Kinderdijk, je débute mon récit rotterdamesque par le seul quartier historique de la ville : Delfshaven.

Contrairement à Amsterdam, la ville de Rotterdam a été entièrement détruite durant la seconde guerre mondiale (1940). C’est pour cette raison que Rotterdam possède une architecture très moderne par rapport au reste des Pays-bas. Un seul quartier fait toutefois exception, Delfshaven. Épargné des bombardements, c’est l’unique témoin du Rotterdam d’autrefois !

Situé à l’Ouest de la ville, cet arrondissement ressemble à s’y méprendre à Amsterdam, avec ses petits ponts et ses briques rouges. Pour rajouter au folklore local, un moulin (le moulin de Distilleerketel, le seul du centre-ville je crois) trône en plein milieu du quartier, entre deux immeubles, comme catapulté là par erreur. Très étrange ! Même si je n’ai pas choisi Rotterdam pour cela, j’ai aimé me balader dans ce quartier hors du temps, qui détonne dans le paysage de la ville ! Une belle parenthèse, où le silence est uniquement troublé par le bruit des pédaliers.  Nous sommes restés moins de deux heures près des canaux, il faisait une chaleur de plomb et malheureusement tout était fermé à 11h du matin ce jour là (je vous parlerai du rythme étrange des néerlandais dans un futur post). Si je peux vous conseiller une heure, je pense qu’en fin de journée Delfshaven est encore plus magique.

Infos Pratiques : Comment se rendre à Delfshaven ?
Delfshaven est un arrondissement situé à l’Ouest de Rotterdam. Pour vous y rendre c’est très simple, il vous suffit de prendre le tramway (j’ai pris la ligne 8) ou le métro jusqu’à l’arrêt qui porte le même nom ! Delfshaven se situe à 10 minutes du centre-ville, c’est très rapide ! Si vous en avez l’occasion, visitez le quartier à vélo. Les canaux de Delfshaven s’y prêtent complètement. Petit conseil : prévoyez uniquement quelques heures de visite, on y fait vite le tour !

Quartier historique Delfshaven Rotterdam pays-bas blog hypsica lifestyle voyage roadtrip Quartier historique Delfshaven Rotterdam pays-bas blog hypsica lifestyle voyage roadtrip Quartier historique Delfshaven Rotterdam pays-bas blog hypsica lifestyle voyage roadtrip Quartier historique Delfshaven Rotterdam pays-bas blog hypsica lifestyle voyage roadtripQuartier historique Delfshaven Rotterdam pays-bas blog hypsica lifestyle voyage roadtrip

Quartier historique Delfshaven Rotterdam pays-bas blog hypsica lifestyle voyage roadtrip

Quartier historique Delfshaven Rotterdam pays-bas blog hypsica lifestyle voyage roadtripQuartier historique Delfshaven Rotterdam pays-bas blog hypsica lifestyle voyage roadtrip

Quartier historique Delfshaven Rotterdam pays-bas blog hypsica lifestyle voyage roadtripQuartier historique Delfshaven Rotterdam pays-bas blog hypsica lifestyle voyage roadtrip
Quartier historique Delfshaven Rotterdam pays-bas blog hypsica lifestyle voyage roadtrip
Et vous, vous êtes-vous déjà rendu à Rotterdam ? Connaissez-vous le quartier de Delfshaven ?

 

 

 

City guide

Corte | La citadelle

15 juin 2016

Pendant le week-end de Creazione, j’ai passé 2 jours à Corte. Angelina, ma stagiaire, originaire de Corte, a eu la bonne idée de me faire visiter la citadelle. Je suis restée 5 ans à Corte pour mes études, mais bizarrement, je n’ai jamais visité la citadelle ! Des fois, je me demande ce qui me passe par la tête ! C’est étrange, lorsque l’on vit dans une ville depuis des années on perd cet oeil curieux, contrairement aux personnes de passage…

J’ai trouvé la citadelle de Corte aussi belle d’en bas, qu’entre ses murs. Brute, simple, sans fioriture… La vue sur la vieille ville et sur l’église vaut bien les 150 marches ! Le plus troublant dans cette visite a été cette présence discrète, fantomatique des prisonniers à l’époque… Des petits détails sont là pour nous le rappeler. Le cachot, les inscriptions sur la pierre, les barreaux…

Du point de vue pratique, l’accès à la citadelle, contrairement à certaines villes, est très simple. Il suffit de passer par le musée de Corse, situé sur les hauteurs de Corte 🙂 Un audioguide est proposé à l’accueil, si vous voulez être incollable sur l’histoire de la citadelle !citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville   citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville    citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville  citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville    citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville  citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville musée de Corte corsica comix citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville musée de Corte corsica comixLa petite surprise pendant ma visite, est venue du musée. Une exposition (il me semble temporaire) était en cours ce jour là, sur le thème de la BD de Corsica comix. Ce label d’édition indépendant, basé en Corse, a pour but de promouvoir et produire la création insulaire en bandes dessinées (Razorbacu et Petru Santu notamment). Ce n’est pas le genre d’expos auquel je m’attendais à voir dans un musée, c’était donc la bonne surprise de fin ;)citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville musée de Corte corsica comixcitadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville musée de Corte corsica comixcitadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville musée de Corte corsica comix citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville musée de Corte corsica comix  citadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville musée de Corte corsica comixcitadelle de Corte centre de la Corse blog hypsica balade vieille ville musée de Corte corsica comix

City guide

Yopovo | Ajaccio, City Guide #1

25 mai 2016

Bonjour les amis,
Cela fait quelques mois que l’envie de créer sur le blog un petit guide d’Ajaccio me titille et puis et puis… cette adresse à été le déclic ! Une adresse sucrée et glacée comme je les aime et que j’apprécierai encore plus quand il fera un peu plus chaud, mais ça ce n’est pas pour tout de suite… La Catherine Laborde qui sommeille en moi ne peut s’empêcher de pester contre ce temps pourri désolé 🙂

Bref, YOPOVO a ouvert ses portes il y a quelques jours à peine à Ajaccio mais existe depuis 2014 à Porto-Vecchio. Le concept est simple et c’est ce qui me plait. Il y a l’ingrédient de base, la glace au yaourt, et c’est vous qui choisissez le(s) topping(s) (garniture) et la sauce. Ce jour là j’étais d’humeur cranberry mix et muesli avec une sauce caramel au beurre salé. Le mélange parfait ! Pour mon homme, c’était des fraises fraiches & des éclats de cookies, le tout nappé de chocolat :). En général, j’avoue consommer très peu de glaces, je préfère de très très loin les sorbets… Mais vraiment cette glace au yaourt est vraiment peu écoeurante et savoureuse. Rien que de revoir les photos, j’en salive 😉 Si vous voulez tester ce nouveau concept de glace, l’adresse et le facebook de YOPOVO sont à la fin de l’article.

Cette journée était aussi l’occasion de faire quelques photos d’Ajaccio et de ma nouvelle jupe trapèze, je vous en montre plus très vite…

En attendant, n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette nouvelle rubrique et ce que vous aimeriez retrouvez/découvrir 🙂
Adresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode déco  Adresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoDSC_0197Adresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode décoAdresse ajaccio guide hypsica blog gastronomie mode déco

YOPOVO frozen Yogurt
2 avenue de Paris
Place du Diamant
20 000 Ajaccio
Facebook

City guide

Bonifacio, la Haute-Ville

14 avril 2016

Comme vous avez pu voir sur mon Instagram en long, en large et en travers (et c’est pas fini), j’ai passé le week-end dans l’Extrême Sud. Deux petits jours entre soeurs avec au programme le concert de Lou Doillon à Porto-Vecchio et une petite journée à Bonifacio. Un petit mot sur le concert : si un jour vous avez l’occasion d’aller voir Lou Doillon sur scène, courez-y… D’excellents musiciens, une lumière parfaite, une salle très réactive et une chanteuse humble, douce et rock…  Bref un instant de bonheur. Je crois d’ailleurs que c’est l’un des concerts qui m’a le plus touché dans ma vie ! Malheureusement je n’avais pas pris le bon objectif photo, je n’ai donc pas immortaliser comme il se doit ce moment merveilleux !

Le second jour, ma soeur et moi avons pris la route pour Bonifacio. On a passé la matinée à se balader dans la Haute-Ville (derrière le cimetière), appelé « le gouvernail de la Corse ». Je n’étais jamais montée aussi haut dans la ville, ce fut donc une bonne surprise… J’ai vraiment apprécié cet endroit où la citadelle se mêle à la roche. Ce jour-là, les petits escaliers du gouvernail qui descendent dans les falaises étaient fermés (trop tôt pour la saison sûrement), nous avions donc dans l’idée de descendre les « célèbres » escaliers du roi d’Aragon. MAIS Monsieur le vent était au rendez-vous, je pense qu’il aime bien Bonifacio ce monsieur ;). Les rafales étaient tellement fortes que nous n’avons pas pris le risque de descendre… Mais ne ce n’est que partie remise cet été 😉

Je vous laisse avec ces quelques photos de la Haute-ville de Bonifacio et je reviens vers vous très vite pour un second post sur la basse-ville ;). Bisous les amis…

Ville roches Bonifacio mer Corse-du-Sud Ville roches Bonifacio mer Corse-du-Sud

Ville roches Bonifacio mer Corse-du-Sud

Ville roches Bonifacio mer Corse-du-Sud

Ville roches Bonifacio mer Corse-du-Sud Ville roches Bonifacio mer Corse-du-SudVille roches Bonifacio mer Corse-du-Sud

Ville roches Bonifacio mer Corse-du-Sud